Navigate / search

Minestrone au Homard et Légumes d’Hiver

Cliquer sur la photo pour agrandir

Je ne sais pas s’il s’agit de la véritable recette de « minestrone » mais je suis persuadé que mes amies Italiennes, Silvia de Savoirs et saveurs et Dada d’un Déjeuner de Soleil, apporteront leurs grains de sel. Pour ma part, j’ai fait cuire les pâtes « sbiroli », petite pâte ronde incurvée, avec des dés de carottes, de topinambours et de céleri, dans un bouillon au homard. Il a été confectionné avec les carapaces flambées et tomatées pour en extraire toutes les saveurs du homard. Cela me fait penser au Parfum, le roman de Patrick Sunskid, où le jeune garçon cherche à concentrer toutes les odeurs qu’il rencontre et qui l’attirent. Mais il ne s’est pas arrêter à la cuisine, aux fleurs ou aux herbes…

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Temps de repos :
Difficulté : Moyenne

 

Para ver la receta en español « lire la suite »

 

Les ingrédients pour 2 personnes :

1 homard vivant de 500 g

1 carotte

1 branche de céleri

1 échalote

1 cuil. à café de concentré de tomates

1 cuil. à soupe de cognac

15 cl de vin blanc

Gros sel de guérande, beurre.

Le homard :

Dans une cocotte, mettre 5 l d’eau à bouillir avec 8 cuillères à soupe de gros sel. A ébullition, plonger le homard vivant. Maintenir à feu vif pendant 10 minutes. Retirer du feu et laisser le homard encore 5 minutes dans l’eau. Sortir et égoutter le homard. Jeter l’eau de cuisson. Une fois tiède décortiquer les homards. Récupérer la chair des pinces, des queues et des pattes sans les abîmer.

Eplucher, laver et couper les légumes en petits dés. Dans une sauteuse, chauffer une noix de beurre et faire suer les légumes sans coloration. Incorporer le concentré de tomate. Ajouter les carapaces grossièrement concassées. Chauffer pendant quelques minutes. Verser le cognac et flamber. Mouiller avec le vin blanc. Couvrir d’eau à hauteur. Cuire à petite ébullition pendant 10 minutes et mélanger régulièrement. Passer la sauce au chinois ou au tamis et écraser les carapaces pour récupérer tout le jus.

Le minestrone :

1 échalote

2 carottes

1 branche de céleri

2 topinambours

125 g de pâtes « sbiroli »

Beurre, sel, poivre, ciboulette.

Eplucher et couper tous les légumes en petits dés. Faire suer dans une casserole avec une noix de beurre. Ajouter les pâtes « Sbiroli ». Mouiller avec le jus du homard. Cuire pendant 15 minutes. Ajouter un peu d’eau si nécessaire. Incorporer alors la chair du homard : la queue coupée en 2 dans le sens de la longueur et 1 pince par personne. N’oublier pas la chair des pattes et articulations. Attention, si vous ne consommez pas le minestrone de suite, filtrer et conserver le jus à part ; si non, les pâtes vont continuer à gonfler et absorber tout le bouillon.

Conseils :

Remplacer les pâtes « sbiroli » par les petites pâtes sèches de votre choix.

Poser une noix de crème fouettée à la surface du minestrone.

Accord met et vin :

Un blanc puissant, élégant, raffiné avec une longueur en bouche (chablis grand cru, Chassagne Montrachet, Meursault, Mâcon, etc.)

Comments

mouni

c’est le genre de minestrone que je dégusterai les yeux fermés!

Dada

Les parfums sont sublimes! En ce qui concerne le minestrone comme tu peux imaginer il y a beaucoup de versions selon les familles et les régions. En général il se préparer avec les légumes du potager (souvent petits pois, courgettes, carottes, haricots frais, tomates, pommes de terre…)que l’on a sous la main et quelquefois on ajoute des pâtes.
En tous cas, ta version est superbe, un minestrone de luxe!
Merci pour le clin d’oeil et très bonne journée

Ana

Pour la saint-valentin, je serais au resto, mais je garde précieusement ta recette pour toute autre occasion :-)))

Delphcotecuisine

delicieuse recette qui réchauffe agréablement en cette saison

bises gourmandes et douce journée
Delphine

tasteofbeirut

Ah la la! Cette recette m’a fait bondir! Je vais la faire dans les 48 heures!

Leave a comment

name*

email* (not published)

website