Navigate / search

Week-end de Pâques chez Fabrice

Avant de publier un nouvel article en avant-première, je vous invite à découvrir mon week-end de Pâques.

Il a débuté vendredi, car ce jour Saint est férié et chômé en Alsace. C’est un des privilèges du droit local datant de la 1ere guerre mondiale. Ma maman est arrivée pour le déjeuner et j’ai passé la matinée au fourneau. Au menu : Tartare de Saumon et Concombre à la Mousse de Chèvre, Filets de Rougets sur Tarte Fine et Emulsion au Parmesan, Gâteau de Riz à l’Orange et Caramel au Beurre Salé. Les recettes seront publiées dans la semaine. Le temps chaud et ensoleillé, plus de 25 °C !, nous a permis de nous installer à l’extérieur.

Dans l’après-midi, nous sommes partis au jardin des deux rives. Véritable symbole de l’amitié franco-allemande, ce jardin s’étend sur 150 hectares en bordure du Rhin, de part et d’autre des rives Française et Allemande, il constitue un lieu de rencontre et de promenade unique où sont régulièrement organisées des manifestations culturelles. Ainsi, concours de jardins éphémères, expositions florales, musique, danse et arts de la rue s’y succèdent pour le plus grand plaisir de ses visiteurs.

 

J’avais emmené mon gros chat Lucky, qui à la surprise de tous, marche à mes pieds en laisse !

 

 

 

 

 

 

Le soir, j’ai préparé un repas rapide mais gourmand : un pot au feu de Saint-Jacques et Ecrevisses. En 30 minutes chrono, le dîner était prêt, léger et équilibré. La recette sera aussi publiée dans la semaine.

Samedi, j’avais différentes courses à faire pour le week-end : le marché boulevard de la Marne chez le volailler et le primeur, des herbes aromatiques pour le jardin mais j’ai appris qu’il était trop tôt pour les planter, un petit salon de jardin chez Ikéa pour remplacer le précédent écrasé par la chute d’un arbre, un mixeur plongeur chez Darty pour faire des émulsions et des petites courses en centre ville. Je ne suis pas fan de shopping, de boutiques et de centre ville mais j’ai pu constaté à quel point le dîner presque parfait avait été regardé par mes concitoyens : pas une rue et pas 10 mètres sans être reconnu.

 

 

 

Dimanche matin, j’ai commencé la journée en cuisine, pour préparer un Foie Gras d’Oie Poêlé sur un Sablé Citron à la Rhubarbe, suivi d’une Pintade aux Morilles, Patate Douce et Poireau Braisé. En dessert, je suis allé chercher chez mon pâtissier préféré Thierry Mulhaupt pour choisir un Fraisier. Avant l’apéritif, nous nous sommes offerts les traditionnels œufs de Pâques, achetés chez les chocolatiers Fabrice Gillotte à Dijon et Thierry Mulhaupt à Strasbourg.

 

Dans l’après midi, petite ballade au Jardin de l’Orangerie : l’origine du parc remonte au XVIIIe siècle et a été dessiné au XVIIe siècle par Le Nôtre, créateur des jardins de Versailles. Lors de la révolution française, la ville de Strasbourg hérite de cent quarante orangers confisqués par les républicains au château de Bouxwiller et décide de construire en 1804 l’actuel pavillon Joséphine (du nom de Jopéphine de Beauharnais, impératrice des Français et femme de Napoléon de 1796 à 1809) pour les abriter. Aujourd’hui il ne reste que trois orangers conservés dans les serres du parc mais qui ne sont plus accessibles au public.

La soirée se terminera avec un dîner léger à bases de salades et de crudités.

 

 

Lundi marquera le dernier déjeuner en famille avec de nouveau quelques exploits culinaires. J’ai prévu un Mille Feuille de Morille et des Pigeons Farcis et Rôtis accompagnés d’une Gâteau de Semoule à la Rhubarbe. Les recettes seront probablement publiées dans la semaine. L’après-midi se déroulera probablement en pleine campagne ou forêt pour une longue ballade pédestre.

Je vous souhaite une bonne fin de week-end.

Avec gourmandises

Fabrice

Comments

tattoofood

merci de ce joli partage !!!

MarieLaure

Excellent week-end de Pâques !
Bisous
Audrey 9 ans
Alizée 7 ans
from Vannes (56)

EFFERALGAN

merci de nous avoir fait profiter de ce week-end pascal.. il en decoule beaucoup de serenité..et de beauté. quand o papilles, hum !

Julie des hauts

Bravo pour ces jolies photos, et toutes ces recettes à venir.

Si je puis me permettre, votre maman a de la chance d’avoir un fils aussi attentionné que vous.

J’ai épluché les oignons en respirant par la bouche : pas une larme !

Merci

Laurence

De belles recettes en perspective !!!
bon lundi de Pâques

Laurence

mouk

Merci pour toutes ces recettes à venir.

Merci pour la belle promenade strasbougeoise en èsperant moi aussi avoir le plaisir de vous y rencontrer un jour (je suis de Strasbourg).
Bravo pour vos recettes,elles sont trés bien expliquées et pas compliquées à réaliser. Mouk

sophie

Que de belles recettes à venir !!!
Vivement la parution du nouveau livre cet été.
Bon lundi de Paques

chistes

Excellent!

nevers laure

Quel merveilleux programme dont vous savez si bien nous faire profiter.dans le midi nous avons eu un temps de toussaint .depuis la mort de ma chienne je me suis recyclee dans les chats abandonnés .J’en ai 6 qui m’attendent tous les soirs.je voudrais les faire steriliser.je m’adresse plutot au maitre des tres beaux chats j’es pere ne pas avoir abuse

minnie

Pour ce week-end de Pâques j’ai utilisé quelques unes de vos recettes: pour un des repas j’ai mitonné les pigeons en crapaudine, j’avais demandé à mon boucher de lever les suprêmes et les cuisses, j’ai utilisé les carcasses pour faire un fond de sauce puis rajouter tous les ingrédients que vous y mettiez, j’ai laissé mijoter une bonne heure avant de filtrer la sauce et la lier,elle était onctueuse à souhait.N’ayant pas trouvé les champignons j’ai accompagné ce plat avec des petits pois frais et pois gourmands.Mes invités se sont régalés.
Pour le repas du soir ( plus léger)votre petite salade aux parfums d’Italie a fait son effet.
Le lundi de Pâques j’ai fait une recette personnelle : petit chevreau que j’avais badigeonné avec un peu d’huile d’olive, échalottes hachées, un peu d’ail écrasé, herbes de provence, sel, poivre;je l’ai laissé une nuit au frais puis fait rôtir sur toutes les faces avant de le placer en cocotte accompagné de deux verres de vin blanc et un verre d’eau puis je l’ai fait cuire au four pendant 1h30 sans plus m’en occuper.La viande était rôtie et fondante , je l’ai accompagnée d’une petite ratatouille( sans tomate) sautée au wok pour qu’elle reste un peu croquante. Je ne sais pas si mes invités ont juste été polis mais ils ont adorés et sans fausse modestie moi aussi.

Martine

Super reportage, et WE Pascal bien chargé en cuisine pour toi!!
De mon coté, j’ai testé un nouveau restaurant au coeur de la Petite France, peut être le connais-tu déjà, l’Eveil des sens! une cuisine qui devrait te plaire 😉
Alors tu cogites pur e 29?
A bientôt
Martine

charlotte75

Merci Fabrice pour ce partage de la vie familiale en cette fête pascale et comme beaucoup de vos  » fans  » mon repas de Pâques partagé en famille n’était composé que de vos recettes…
‘le velouté d’asperges à la viande des grisons et au parmesan un pur régal…
et le dessert avec l’alliance de la framboise et du chocolat noir..!!!il n’en ait pas resté!!!
Au procahien repas je crois que je vais essayer votre pot au feu de coquilles St-Jacques
Cordialement

cuisinekarine

bonne idée la rhubarbe en légume – j’aime le sucré-sal », j’essaierais !

Leave a comment

name*

email* (not published)

website