Navigate / search

Paella Valenciana

La Paella est un plat d’origine de Valencia, en Espagne, qui tire son nom de la grande poêle qui sert à la cuisiner. Cette recette est née il y a plusieurs siècles dans les campagnes de Valence et d’Albufera, où était cultivé le riz. Il existe aujourd’hui presque autant de recettes de paella que de villages en Espagne. Voici une recette à base de fruits de mer et de poulet.

Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes
Temps de repos :
Difficulté : Moyenne

 

 

Le marché pour 6 personnes :

3 poivrons rouges

2 gousses d’ail

12 pillons de poulet

18 gambas crues

200 de blanc de seiche

400 g de moules

500 g de palourdes

2 tomates pelées et écrasées

150 g de petits pois

500 g de riz rond

12 langoustines cuites

15 cl d’huile d’olive

3 pincées de safran

Sel, poivre.

 

Eplucher et écraser les gousses d’ail. Laver et tailler les poivrons en lanière. Décortiquer les gambas en conservant la tête et la pointe de la queue. Nettoyer les blancs de seiche et découper en cubes.

Dans une poêle large, verser et chauffer un filet d’huile. Faire revenir les poivrons rouges à feu moyen pendant 10 minutes. Débarrasser. Ajouter un filet d’huile et faire suer l’ail. Ajouter les pilons de poulet et faire colorer. Débarrasser. Si nécessaire, ajouter de l’huile et faire colorer les gambas sur chaque côté. Débarrasser. Ajouter un filet d’huile et faire colorer les blancs de seiche.

Dans deux casseroles, faire ouvrir séparément les moules et les palourdes avec chacune un ½ verre d’eau, à couvert et à feu vif. Dès que les coquillages sont ouverts, égoutter et récupérer le jus de cuisson.

Mesurer le jus de cuisson des coquillages et ajouter de l’eau pour obtenir 1,5 litre de liquide. Porter et maintenir à ébullition.

Dans la poêle, ajouter un filet d’huile. Faire revenir les petits pois et tomates pendant 10 minutes. Ajouter le riz rond et mélanger. Verser l’eau bouillante sur ce mélange. Saler, poivrer et incorporer le safran. Mélanger et porter à ébullition. Après 5 minutes, ajouter les pilons de poulet et les blancs de seiche. Cuire à feu moyen. Après 5 minutes, placer les coquillages, les lanières de poivrons et les langoustines dans le riz. Poursuivre la cuisson pendant 10 minutes. Rectifier l’assaisonnement en cours de cuisson. Une fois le riz cuit, retirer du feu. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer pendant 5 minutes.

A savoir :

Le riz rond est idéal pour la cuisson de la paella et du risotto. Il absorbe beaucoup d’eau et s’imprègne des saveurs des aliments, contrairement au riz long. Il cuit en 20 minutes environ.

Suggestion :

Maintenir en réserve de l’eau à ébullition si la cuisson du riz en nécessite davantage.

Accord met et vin :

Un rouge fruité (Collioure, Corbières, Costières de Nîmes, etc.) ou un blanc fruité, aux aromes expressifs et exubérants (Côtes du Roussillon, Minervois, Corbières, etc.)

Comments

soso

Valencia…Que de souvenirs!
Ma maman est native d’une petit village non loin de valencia…Guadasuar
jolie paëlla…certes tombée au fond du poëllon de naissance…je ne confectionne pas celle-ci mais toutes deux semblent aussi savoureuses!

Bonne soirée
Soo

Kris

Cela a l’air très bon, mais ce n’est certainement pas de la paella valenciana. La paella valenciana n’a aucun fruits de mer. À Valencia (j’y ai vécu 10 ans), il y a principalement trois types de paella, la paella valenciana (ou paella de pollo y conejo – poulet et lapin) qui ne contient que de la viande (ne n’ai jamais vu de porc, chorizo ni jambon) et des légumes (je n’ai jamais vu de petit pois, sauf dans quelques bars à touriste vers Gandia/Oliva…), la paella marinera (aux fruits mer, sans viande), et la paella mixta (mélange viande (poulet normalement), légumes et fruits de mer). Il y a également l’arroz à l’horno (avec du porc et cuit au four) et l’arroz a banda (riz et calamar/seiche uniquement cuits façon paella). Cela n’enlève rien à la qualité de la recette, mais ne l’appelez pas paella valenciana…

fabrice

la paella tire son nom du village où elle est orginaire, valencia. comme je le précise il existe autant de recettes que de villages en espagne. chacun l’adpate en fonction des saisons, de ses goûts et des produits du marché. je tire cette recette d’une grand-tante andalousienne mariée à un catalan de Barcelone depuis plus de 50 ans. cette recette est préparée lors de nombreuses fêtes familiales, cuite sur le gaz et parfois même sur la braise d’un feu allumé sur la plage de notre petit village au nord de Barcelone

Leave a comment

name*

email* (not published)

website