Navigate / search

Blanquette de Veau à l’Ancienne et Riz Pilaf

En hiver, j’adore ce type de plat. Préparé en grande quantité, j’ai un « reste » pour le jour de la semaine où je n’ai pas le temps de cuisiner. Le veau cuit dans de l’eau avec une garniture aromatique qui sert à confectionner la sauce.

Temps de préparation : 60 minutes
Temps de cuisson : 45minutes
Temps de repos :
Difficulté : moyenne

 

 

Le marché pour 4 personnes :

800 g d’épaule de veau (sans os) découpé en morceaux

2 carottes

2 oignons

2 clous de girofle

1 blanc de poireau

1 branche de céleri

2 gousses d’ail

30 g de farine

30 g de beurre

10 cl de crème liquide

1 jaune d’œuf

½ citron

125 g de champignons de paris

125 g de petits oignons (grelots)

200 g de riz

Huile, beurre, sel, poivre, feuille de laurier, thym.

 

Epluchez et lavez les légumes. Taillez les carottes et le céleri en bâtonnets, 1 oignon en quartier piqué de 2 clous de girofle, et ficelez le blanc de poireau. Epluchez les gousses d’ail.

Placez les morceaux de viande dans une casserole remplie d’eau froide et portez à ébullition. Ecumez soigneusement, puis égouttez et rafraîchissez la viande. Placez les morceaux de viande dans la casserole, mouillez à hauteur avec de l’eau, salez au gros sel et portez à ébullition. Ecumez soigneusement et ajoutez les légumes. Cuire doucement et à couvert pendant 45 minutes.

Pendant ce temps, préparez le roux blanc, la garniture à l’ancienne et le riz pilaf.

Faites fondre le beurre dans une casserole sans coloration et ajoutez la farine. Mélangez correctement sur le feu pendant quelques minutes. Laissez refroidir.

Epluchez et rincez les petits oignons s’ils sont frais. Les placez dans une casserole et mouillez à hauteur avec de l’eau. Ajoutez une noisette de beurre et une pincée de sucre. Recouvrir d’un papier alimentaire et cuire doucement jusqu’à l’évaporation complète de l’eau (15 à 20 minutes). Les oignons doivent être brillants et moelleux.

Epluchez, lavez et escalopez les champignons. Faites-les cuire à la sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Salez et poivrez.

Epluchez et émincez 1 oignon. Faites-le suer avec un peu d’huile sur le feu, dans un plat allant au four. Ajoutez le riz et faites-le nacrer sans coloration. Faites chauffer 1,5 volume d’eau pour 1 volume de riz. Versez l’eau bouillante sur le riz, salez et poivrez. Dès la reprise de l’ébullition, couvrez avec un papier alimentaire coupé à la taille de votre plat et un couvercle. Cuire au four à 200°c pendant 16 minutes. A la sortie du four, laissez le riz gonfler pendant quelques minutes sans y toucher.

Après la cuisson de la viande, récupérez les morceaux et filtrez le jus de cuisson. Réservez la viande dans du papier aluminium. Versez le jus bouillant sur le roux froid et placez sur le feu. Remuez jusqu’à la reprise de l’ébullition. Laissez cuire pendant 8 à 10 minutes. Mélangez le jaune d’œuf et la crème. Hors du feu, versez cette liaison dans le roux et remuez à l’aide d’un fouet. Portez à ébullition quelques minutes. Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez le ½ jus de citron. Enfin, ajoutez la viande et la garniture à l’ancienne.

 

Conseils :

Vous pouvez remplacer le veau par de la volaille, du lapin ou de l’agneau, ajoutez des légumes primeurs ou du choux fleur en saison.

Les petits oignons ou oignons « grelots » se trouvent en surgelé, prêt à l’emploi, dans les enseignes spécialisées en produits surgelés.

 

Accord met et vin :

Un blanc tonique avec une acidité (Entre deux Mers, Sancerre, Graves, Reuilly, Hautes Côtes de Beaune, Macon, Pouilly Fuissé, Montagny) ou un rouge pas trop tannique aux aromes de fruits rouges (Beaujolais, Sancerre).

Comments

Véronique

Revisitez vos classiques, bousculez vos habitudes !

Vous savez cuisiner , Moi aussi ! La blanquette, le pot au feu, le petit salé aux lentilles et autres classiques n’ont plus de secret pour vous ? Pour moi non plus ! Mais, au moins une fois, oubliez vos habitudes et cuisinez un de ces classiques en suivant la recette de Fabrice. Déjà, vous apprendrez, presqu’à coup sûr, un petit truc nouveau (et une jounée dans laquelle on n’apprend rien est une journée perdue, non ?) et je vous promets que vous ne le regretterez pas !

Véronique

clairochinoise

j’ai decouvert votre site par hasard mais je n’en decolle plus … cette recette est une veritable tuerie les saveurs sont excellentes, mon mari m’en a redemandé alors qu’il n’est pas fan de ce type de cuisine !!! vraiment bravo et merci pour le partage

Mary

Une amie m’a conseillé votre site et je dois dire que je suis comblée.
J’adore les recettes que vous proposez.

Merci

fabrice

Merci Mary ! n’hésitez pas si vous avez des questions. Bonne visite et bonne cuisine ! Fabrice

Leave a comment

name*

email* (not published)

website