Navigate / search

Betterave rouge :

Les feuilles sont comestibles mais c’est la racine qui est le plus souvent consommée, toujours cuite. Elle est issue de la même famille que la betterave sucrière dont on extrait le saccharose. Le rouge caractéristique n’est pas dû à la présence de béta-carotène mais d’un piment azoté, la bétanine. Cette dernière est extraite et utilisée par l’industrie agro-alimentaire comme colorant E162. La betterave est riche en glucide, comme toute les racines, et en potassium. Elle possède une action diurétique.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website