Navigate / search

A.B.C du Smoothie

Le Smoothie s’adresse à toutes les personnes soucieuses de leur santé et de la qualité des produits alimentaires consommés. C’est un mélange de fruits ou de légumes frais, parfois combiné à du lait, du yaourt et des glaçons. En dérivés, on trouve aussi des céréales, des protéines et de la crème glacée.

 

 

Le Smoothie n’est pas à prendre comme un effet de mode. En Amérique du Nord et du Sud, il est ancré dans les habitudes alimentaires depuis plus de 30 ans (lire « Les Smoothies, qu’est ce que c’est »). Chacun y trouve son intérêt. Pour les parents, c’est un moyen de faire consommer des fruits et légumes à leurs enfants sous forme de boisson, en jouant sur les couleurs. Pour les adeptes de la ligne, c’est consommer des produits basses calories tout en se faisant plaisir. Pour les sportifs, l’ajout de protéines ou de céréales permet un apport alimentaire équilibré correspondant aux besoins énergétiques. Plus globalement, c’est un moyen de consommer les fameux 5 fruits ou légumes par jour, d’apporter à son organisme toutes les vitamines et les sels minéraux nécessaires et de boire « équilibré ».

Comment faire un Smoothie à la maison ?

Règle n°1

Utiliser des fruits ou des légumes très frais : les vitamines s’oxydent à la chaleur, à la lumière et avec le vieillissement du produit.

Des études scientifiques (Rutgers University) ont démontré que les produits bio contenaient davantage de vitamines et de sels minéraux que les produits d’agriculture intensive, où les résidus de pesticides et d’engrais sont nocifs pour la santé. A cela s’ajoute une meilleure qualité gustative des produits. A vous de choisir en fonction de vos convictions et de votre porte monnaie.

 

Règle n°2

Mixer les fruits et les légumes selon 2 écoles :

 

Ecole n°1

Matériel indispensable : 1 blender

Technique : mixer les fruits et légumes, lavés et coupés, débarrassés de toutes les parures.

Avantages : rapide et efficace.

Inconvénients : résidus de fibre, de peau, de pulpe, consistance plus épaisse à la limite purée selon les produits utilisés, le jus et les fibres se séparent au repos.

Les fabricants d’électroménagers sont conscients du marché du smoothie et commercialisent des appareils à smoothie (Kenwood, Seb, etc.) : il s’agit d’un blender à vitesse variable muni d’un robinet dans la partie inférieure pour remplir les verres (60 à 100 euros).

Ecole n°2

Matériel nécessaire : 1 centrifugeuse + 1 blender

Technique : préparer les fruits ou légumes et extraire le jus avec la centrifugeuse (excepté la banane, la mangue, l’avocat et la papaye). Mixer au blender les différents jus avec les glaçons, les produits laitiers ou les céréales le cas échéant.

Avantages : smoothie 100% jus à boire qui ne contient que les nutriments intéressants.

Inconvénient : investissement onéreux.

 

Règle n°3

Conserver un smoothie au réfrigérateur maximum 24h.

 

Où acheter un smoothie ?

Les petites entreprises et l’industrie agro-alimentaire commencent à couvrir le marché européen. Il existe des bars à smoothie dans les grandes villes. Tropicana propose une gamme de produits en grandes surfaces, suivi par d’autres marques. Le prix du verre ou du flacon de 25 cl ou 30 cl incitera beaucoup de foyer à s’équiper et produire ses propres smoothies…

 

Quelles recettes ?

Toutes les combinaisons sont possibles à condition de respecter certains équilibres.

Comments

Patricia

J’ai une centrifugeuse chez moi, donc on va tenter tout cela ce week end, je reviens vers vous pour tout vous dire !

Leave a comment

name*

email* (not published)

website