Navigate / search

Meilleurs vœux 2015

Chères Lectrices et Chers Lecteurs de La Cuisine de Fabrice,

En ce début de nouvelle année, je vous souhaite vous présenter mes vœux les plus gourmands, avec des papilles curieuses qui feront de nouvelles découvertes gustatives.

Voilà des mois que je suis bien silencieux et la situation s’est répétée à plusieurs reprises au cours de ces dernières. Il n’a pas toujours été possible de concilier mes activités professionnelles et associatives avec les publications, qui il faut préciser exige du temps et de la rigueur : tester, cuisiner, photographier, traiter les images, rédiger… Mais le plus perturbant fut la situation géographique. Comme vous le savez sans doute, je me suis installé au Chili en 2010. Le pays est dans l’hémisphère sud, c’est-à-dire que l’été débute le 20 décembre et se termine le 21 mars. A l’heure où en France sont consommés du chou, des navets, du gibier ou du foie gras, ici c’est la saison des barbecues, des framboises et des myrtilles. Difficile de concilier ainsi des recettes adaptées à ce que vous pouvez trouver sur les étales et à vos  attentes hivernales. Inutile de vous présenter non plus un plat mijoté en juillet, qui correspond pour moi à la saison du ski, car si la météo vous est normalement estivale, vous cuisinez des plats légers et colorés. Enfin, une troisième et malheureuse explication, est l’absence de variété des produits qui ont eu un impact direct sur ma motivation et sur ma créativité.

Mais dans quelques semaines, la vie prend un nouveau tournant ! Voilà plusieurs mois que je prépare mon retour en Europe ! Dès la fin janvier je serais installé dans le canton de Genève, à deux pas de la Haute Savoie et de l’Ain, où je m’empresserai d’aller sur les marchés pour retrouver leurs ambiances et leurs produits. J’aurais donc le plaisir de me remettre aux fourneaux pour cuisiner des produits qui me manquent tant !

Je vous remercie pour votre confiance et vous souhaite une excellente année !

Fabrice

Comments

Cali

Je comprends bien ton dilemme, j’ai le même ici en Argentine. Je publie quand même, mais effectivement en décalage complet au niveau des saisons. Sans compter également sur l’absence de certains produits en Argentine aussi. C’est plus que rageant, c’est vrai !

Et comme un fait exprès, je suis moi aussi en plein déménagement, mais pour rentrer en Europe. Je pars m’installer au Panama, en espérant pouvoir y trouver une plus grande variété d’ingrédients.

Belle et heureuse année Fabrice.

Julie

Je suis ravie de vous retrouver, je ne vous ai jamais oublié.

mariette

Je ne vous oublie pas , dès que je cherche une recette j’ouvre votre blog.
Très bonne année et à très bientôt

Gerard

Très bonne année ,bon retour en europe et merci de continuer à nous faire découvrir de nouvelles saveurs, je reviens souvent faire un petit tour sur le blog, je vous suis depuis Strasbourg et le diner plus que parfait que le temps passe vite
Amitiés
Gérard

Domi

Voilà bien longtemps que vous nous manquez..
De temps en temps, il m’arrive de revenir sur votre blog.
Je pense que nous serons plus d’un à avoir un sincère plaisir à retrouver
vos recettes.
Que ce nouveau tournant soit une réussite, que cette année soit
une belle année gustative, avec de nouvelles rencontres, et surtout de nouvelles recettes.
Bon retour en Europe.
Très belle année Fabrice

Bach Rébécca

Essai

Rebecca

Je suis ravie que vous reveniez en Europe.
J’ai hâte de découvrir vos nouvelles recettes…

Françoise

Je suis trop contente
Vous nous manquiez
Bonne installation
Une fidèle de ..Guadeloupe

Corinne

trop contente de pouvoir vous relire plus souvent moi qui m’inspire beaucoup de vos recettes en plus vous venez pas loin de chez moi ( je suis dans l’ain ) donc je trouverer facilement les ingredients que vous utiliserer !!!
meric à vous de nous faire partager vos talents!!!

Sandra

Super de vous revoir parmi nous… et surtout en Suisse ! pas très loin de chez moi… donc les ingrédients seront les mêmes 😉

Je me réjouis de livre vos posts !

bouquet fete des meres

J’espère vous relire très bientôt, j’ai toujours pris beaucoup deplaisir à refaire vos recettes.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website