Navigate / search

Chili : San Pedro de Atacama

Après mes expéditions au Pérou, je vous invite à découvrir le Salar d’Atacama, le désert le plus aride de la planète, situé dans le nord du Chili, à plus de 3.000 mètres d’altitude. Au cœur cette immense étendue, bordée d’une chaîne de volcans actifs qui culminent à 5.916 mètres, se situe la petite oasis de San Pedro de Atacama. Dans les alentours, on observe des formations géologiques incroyables : un « salar » tellement chargé en sel que l’on flotte, des thermes, des réserves de flamants roses et de lamas, des paysages lunaires, des geysers et des lagunes, situés entre 2.250 et 4.900 mètres. Ces visites se font de nuit par des températures négatives ou de jour à plus de 30 °C, à pied ou à bicyclette pour les plus sportifs, ou en tout terrain, muni de bonnes cartes.

San Pedro de Atacama : 2.400 m

Ce petit village se situe en plein milieu du désert d’Atacama. La vie est possible grâce à deux ruisseaux qui proviennent du volcan Puritama. Longtemps agricole, il ne doit sa survit aujourd’hui qu’au tourisme. Ces rues de terre battue et ses bâtissent en terre cuite attirent une population de Hippies et de routards, en quête des paysages exceptionnels, de tranquillité, d’isolement et de nuits incroyablement étoilées. Ce n’est pas sans raison que l’on trouve à la sortie du village le plus grand projet astronomique au monde : ALMA.

La vallée de la Lune : 2.250 mètres

Massif de sel et de minéraux d’un ancien lac de 23 millions d’années, ses paysages sculptés par le vent et les rares pluies, font penser aux paysages lunaires. C’est sans doute le lieu le plus inhospitalier de la planète, pour son absence d’humidité, de vie végétale et animale. Il est recommandé d’être visité le soir, lorsque le soleil se couche, embrasant la Cordillère.

Lagunas Altiplanicas : 4.250 mètres

A 140 km au sud de San Pedro de Atacam, après avoir traversé les petits bourgs de Toconao et Socaire, on gravit la Cordillère pour découvrir les lagunes de Miscanti et Miniques au pied de 2 volcans. Elles sont alimentées par la fonte des neiges qui tombent sur les cimes à 5.000 mètres. Ne poussent que des touffes d’herbes, suffisantes pour nourrir et abriter des espèces endémiques en voie de disparition. L’endroit est spectaculaire pour la pureté de son paysage.

Laguna de Tuyarto : 4.150 mètres

Un peu plus bas sur l’autre versant, on arrive à la laguna de Tuyajto, un lac de sel, couvert par peu d’eau, mais dont les trous sont parfois suffisamment grands pour engloutir un 4*4. L’eau est de couleur cristaline, salée et glacée. Elle débouche sur le salar de Talar, que l’on visite seulement avec les guides de la région, pour ne pas disparaître avec sa voiture.

Moines de La Pacana : 3.400 mètres

Encore appelés les « gardiens », ces énormes bloc de pierre s’élèvent verticalement et isolés sur le sable. Ils ont été formés par l’érosion et le vent pendant des milliers d’années. On est surpris par quelques canards et lamas qui vivent aussi haut et reculé, dans un cours d’eau gelé ruisselant du pic voisin à 5370 mètres.

Ojos del Salar de Atacama : 2.450 mètres

Appelé les yeux du salar, Cejas et Tebinquinche sont 2 lagunes, caractérisé par leur couleur émeraude et leur bord de sel cristallisé. Leurs eaux salées accueillent des oiseaux et des flamants, mais aussi touristes, qui flottent à la surface sans faire aucun effort.

Geysers del Tatio – 4.320 mètres :

Un lieu splendide pour apprécier la force de la nature : des geysers traversent la croûte terrestre, pour libérer vapeur d’eau et souffre à 85 °C. Pour découvrir le site, on part à 4h30 de San Pedro ! Après 100 km de piste de sable et de pierre, on arrive au lever du soleil pour assister au spectacle. Il fait froid, – 5°C, mais l’on peut se réchauffer dans l’une des piscines thermales naturelles. Le site étendu sur 3 km2 compte 40 geysers, 60 thermes, 70 cheminées où les violents flux de vapeur peuvent s’élever jusqu’à 10 mètres.

Machuca

En redescendant du Tatio, le petit village de Machuca, comptant moins de 20 habitants, prépare quelques brochettes de lama et des chaussons au fromage, pour les touristes fatigués par l’altitude et affamé par le réveil matinal. La vie n’a pas changé ici depuis des siècles. L’eau et l’électricité n’arrivent que depuis quelques années.

Thermes de Puritama

Le réconfort nous attend sur le retour, aux thermes de Puritama. C’est un bien grand mot et n’allez pas imaginez un spa 5 étoiles. Dans le creux de la montagne, sort une source d’eau chaude et descend en cascade à travers les rochers, qui forment des bassins naturelles. La végétation est abondante sur les bords. L’eau est translucide, on se repose sur un ponton et l’on repart, car autour c’est le désert et la température dépasse les 35 °C à midi.

Questions et réponses importantes :

  • Quand y aller : d’avril à décembre
  • Combien de temps : au moins 5 jours
  • Dois-je prendre absolument un guide ? : non, un 4*4 et une bonne carte
  • Quelles sont les températures ? de -5°c à + 35°c
  • Quelles précautions prendre ? : se munir des chaussures de marche, de vêtements techniques pour le vent et le froid ; il faut toujours avoir de l’eau et de la nourriture avec soi ; être un peu sportif et en bonne santé à cause de l’altitude.

Comments

Dom76

Un seul mot : SUPERBE !

Paddy

Sublissimes photos , merci de nous faire partager ça .

pillo

Juste merçi pour ce post très informatif

pierre

salut fabrice
toujours interessants ces docu photos ! et cette region pas forcement hospitaliere on n’a qu’une envie .. celle d’y aller !!
A bientot
pierre

la fourmi élé

Un voyage merveilleux qui me rappelle bien des souvenirs. Je garde un souvenir impérissable de la vallée de la lune, une lumière formidable!! tes photos donnent envie d’y retourner.

Babeth

c’est magnifique, merci pour ce beau voyage, j’ai d’ailleurs une amie qui est Chilienne et qui en France

Carnet

Salut, je vous remercie beaucoup pour l’article insipiring tels. J’adore votre blog et votre style d’écriture. Merci.

Vardenafil

Juste merçi pour ce post très informatif

Priligy

Photos intéressantes et très beau! Je vous remercie!

sans ordonnance

On vous a proposé un itinéraire touristique très intéressant! Je suis rempli d’enthousiasme, merci!

Pharique

Pour moi, une telle marche serait très difficile. Mais mon mari aurait aimé ça!

Leave a comment

name*

email* (not published)

website