Navigate / search

Pérou : Vallée Sacrée des Incas et ses visages

Dans ce 4ème et dernier volet sur le Pérou, j’aimerais vous présenter la vallée sacrée des Incas et ses visages. Comme vous l’aurez compris, ce pays riche en histoire et en patrimoine nécessite plus d’un billet. Entre Cusco et Machu Picchu, cette vallée est perchée à plus de 2.900 d’altitude. Elle est alimentée par de nombreuses rivières descendantes des montagnes. Elle était appréciée des Incas pour ses caractéristiques géographiques et climatiques, chaudes et humides. C'était un des points principaux pour l'extraction de richesses naturelles et la culture du maïs. Elle abrite donc de nombreux villages et sites archéologiques. Tout au long de la route, on aperçoit des terrasses incas qui permettaient les cultures dans cette vallée étroite et pentue.

Chinchero et son église coloniale :

Si vous avez la chance de trouver un billet d'avion pas cher pour ce merveilleux pays, vous trouverez à 28 km de Cuzco et 3.475 mètres d’altitude, le village de Chinchero qui contrôlait l’accès à la vallée sacrée. Les murs des remparts existent toujours et les terrasses attestent d’une activité agricole intense. L’église coloniale et son clocher sont exceptionnels dans la région. Construite en torchis, son intérieur révèle une richesse inouïe de retables et de fresques. C’est aussi le meilleur endroit pour découvrir et acheter l’artisanat de la région : tissage en laine de lama (écharpe, plaid, pull, foulard, gant) et les terres cuites.

Moray et ses anneaux circulaires :

20 km plus au nord, à 3.500 mètres d’altitude, on découvre l’étrange site de Moray : 3 amphithéâtres disposés en cercle concentrique, construits dans les courbes naturelles du paysage. Ces sites étaient en fait des centres de recherche agricole. Un savant système d’irrigation permettait d’arroser toutes les terrasses à partir d’un réservoir situé plus haut. Plus étonnant encore, des recherches ont démontrées que les températures varient d’une terrasse à une autre, chacune haute de 2 mètres, et ce jusqu’à 5 degrés. Désormais, quelques villages voisins y fêtent les fêtes du soleil et les occidentaux y pratiquent la méditation.

Maras et ses salines

A quelques kilomètres de Moray, à 3.300 mètres d’altitude, jaillit une source saturée en chlorure de sodium. Bien avant les incas, les indiens extrayaient du sel à partir des terrasses aménagées sur les pentes ensoleillées. 700 à 800 familles exploitent encore le site en coopérative et produisent près de 200 tonnes de sel par an.

Ollantaytambo et sa forteresse

25 km plus au nord, se situe Ollantaytambo. Le village, construit à la sortie de 2 vallées en direction du Machu Picchu, était un grand lieu de commerce et d’échange. Il est connu pour sa forteresse, sa cité et ses temples qui ne sauront jamais terminés, faute de l’arrivée des colons. Le village fut aussi le siège de combats acharnés entre les espagnols et les incas et sera le dernier à se rendre. Dans la dernière lutte, les militaires incas ont protégé tous les civils dans la forteresse située sur les hauteurs, puis ouverts tous les barrages des 2 vallées, noyant et détruisant ainsi le village et ses occupants espagnols qui en avait pris possession. Sur les hauteurs, on découvre les temples non achevés et une immense roche sculptée à flanc de montagne : un signe serpentin représentant la « pachamama » ou la « Terre-mère ». Le village, dont les fondations et les canaux ont été conservé par les espagnols, montre qu’il a été construit en forme d’épi de maïs ; les maisons représentant les grains, séparées par les canaux…

Les visages de la vallée sacrée

Dans cette vallée, on croise de nombreuses communautés, vivant pauvrement et simplement, de culture et d’artisanat, plus haut dans la cordillère. Ils descendent dans les villages pour acheter quelques biens de nécessité et vendre leur production sur les marchés. Ils se caractérisent tous par des traits communs, des coutumes et des habits ancestraux. Ces clichés ont été pris dans le petit village de Chinchero, où la femme du président avait annoncé son passage. De nombreuses familles sont descendues pour recevoir cette personnalité, vêtues de leurs costumes traditionnels. Comme eux, j’ai attendu une heure, jusqu’à ce que le maire indique que la 1ère dame avait changé de direction. Mais quel beau rassemblement !

Comments

Tatie Boulette

Je decouvre ton blog grâce à Pierre et j adhére complètement merci de partager avec nous ce fabuleux pays ainsi qu une cuisine aussi variée bises et bon week-end manuela

Sophie

Les monuments du Perou sont vraiment magnifiques… Je n’ai pas encore eu la chance de visiter ce pays malheureusement mais votre article me fait un peu voyager tout de même, merci.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website