Navigate / search

Pérou : Cuzco, la capitale Inca

Cuzco, située à 3.600 mètres d’altitude au milieu de la cordillère des andes, fut la capitale des incas, jusqu’à l’arrivée des colons espagnoles en 1532. Je vous propose de découvrir cette ville incroyable, classée au patrimoine mondial de l’unesco, avec ses trésors architecturaux. Les ballades sont rendues difficiles par le manque d’oxygène en altitude, ce qui ne pas m’empêcher de crapahuter pour prendre des photos, déguster du lama et boire du pisco sour.

L’empire inca :

Avant de vous présenter Cuzco, je vais vous parlé brièvement des incas, civilisation et empire que nous connaissons finalement très peu. Jusqu’au 13ème siècle, l’amérique latine est peuplée de tribus qui se succèdent et vivent en confédérations sur de petits territoires. A l’origine, il y aurait Manco Capac, fondateur de la ville de Cuzco, signifiant « nombril » en quechua (langue des incas) (à savoir pourquoi ce nom est devenu une marque de textile ???). Militaire et influent, il prend le contrôle de la confédération. Petit à petit, avec des accords et des guerres, l’empire inca s’étend sur le Pérou, l’Equateur, la Bolivie, le Chili, une partie de la Colombie et l’Argentine. L’empire rayonne par ses dimensions, sa connaissance de l’astronomie, ses prouesses architecturales anti sismiques, son artisanat, son organisation étatique contrôlant tous les actes de la vie, son système politique central, son système d’impôt et ses rendements agricoles.

Lorsque les espagnols arrivent en 1532, l’empire est en proie à des guerres de successions et ne se méfient pas des nouveaux venus. Ils sont alors accueillis à bras ouverts ; l’or et les pierres précieuces étant offerts aux gens de l’autre monde.

Un an plus tard, le colon Pizarro emprisonne l’empereur Inca. Les militaires livrent déjà des batailles dans tout l’empire. Malgré leur supériorité en nombre, les incas ne maîtrisent pas le fer et la roue. Il ne possède ni chars, ni chevaux, ni armes à feu, ni boucliers. Ils seront vite anéantis en se battant avec des flèches, avec en premier lieu les généraux qui sont toujours en 1er position sur le front. La population estimée alors entre 12 et 15 millions chute à 600.000 âmes 100 plus tard.

En 1534, les espagnoles rasent les villes, tout en conservant les fondations que l’on aperçoit toujours, pour bâtir de nouvelles cités.

En 1572, Le dernier descendant de la famille royale, Tupac Amaru, tente une résistance, pour restaurer l’empire. Il est dilapidé sur la place publique de Cuzco, sur ordre du vice roi espagnole, avec à la tribune, les représentant de la monarchie et de l’église. Sa femme, ses enfants et ses descendants jusqu’en 4ème lignée, sont exécutés.

Une fois la famille royale, les chefs des armées et de l’état éléminés, la population inca est incapable de s’organiser et se soumet. Elle accepte immédiatement l’évangélisation et adopte la culture espagnole. La langue et les coutumes disparaissent, n’étant pas matérialisées par l’écriture, mais par des cordons et ficelles que nous sommes incapables de déchiffrer aujourd’hui.

Cuzco, la capitale inca :

Cuzco a été établi à 3.600 d’altitude, encaissée entre les montagnes, aux cimes encore plus élevées. Malgré l’altitude, le climat est tempéré avec une saison sèche et une saison humide, propice à des récoltes continues.

Vue sur Cuzco et la place d’Armes

La ville était partagée en quartiers : la culture, l’industrie, les habitations et les palais. L’architecture a entièrement disparue, exceptées les fondations gardées par les architectes espagnoles. On peut admettre que le plan de la ville est semblable à ce qu’il était sous les incas.

Une rue de Cuzco et le palais de l’Archevêque, construits sur des fondations incas

Les pierres ont servi à la construction des nouveaux palais, des monastères, de la cathédrale (dans un style renaissance et baroque),  du temple de la Compagnie de Jésus (dans un style baroque) ou encore les maisons de riches commerçants.

La cathédrale Notre Dame de l’Assomption (1559) jouxtant la basilique, et le temple de la Compagnie de Jésus (1571) sur la place d’armes

Le temple du soleil est par exemple couvert par le couvent Santo Domingo, dont le sous bassement est réapparu lors du séisme de 1950.

Le couvent Santo Domingo sur le temple du soleil

L’or orne de manière outrancière les autels, retables et façades intérieures des églises, toutefois dans une finesse et une beauté incroyable. On imagine alors les trésors perdus des incas.

L’autel du palais de l’archevêque et un autel secondaire de la cathédrale (les photos sont normalement interdites)

Sur les hauteurs de la ville, à 2 km par des escaliers éreintants, on découvre la forteresse de Saqsayhuaman, préservée de la destruction en raison de ses énormes bloques de pierre (jusqu’à 350 tonnes chacun). Les incas n’utilisent pas de ciment mais taillent les pierres pour qu’elles s’emboitent les unes dans les autres, ce qui permet entre autre, en grande stabilité pendant les séismes. La forteresse comprend 3 rangées de murs pour une longueur de 600 mètres. Elle reprend la forme de la tête du puma, animal sacré dans la tradition inca. Elle compte également 3 tours, dédiée à la méditation, le temple du soleil et une garnison. Les incas luttent un court instant contre les espagnols et Pissaro y décrit une bataille féroce.

Pour la cuisine…

La cuisine Péruvienne serait parmi les plus diversifiées au monde par sa particularité géophysique, le mélange de race et de culture et l’adaptation des cultures millénaires à la cuisine moderne. Parmi les découvertes, des variétés de pomme de terre, de maïs et la viande d’alpaca (cousin du Lama), à la chair proche du veau. On trouve une très grande variété de fruits et légumes, de la viande de bœuf, d’agneau, de porc, de la volaille et beaucoup d’abat. Les graines comme le quinoa et le maïs sont très importantes dans la culture gastronomique.

On boit le pisco sour, cocktail à base de pisco (un alcool blanc de 40 ° issu de la distillation du raison), jus de citron vert, sirop de sucre et un peu de blanc d’œuf.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website