Navigate / search

Couscous d’Agneau, Boulette de Boeuf à la Coriandre et 7 Légumes

Cliquez sur les photos pour agrandir

Après avoir voyagé mercredi au Pérou, jeudi en Thaïlande, je vous propose de finir la semaine au Maghreb, avec une recette de couscous. D’origine Berbère, l’antique couscous ne comportait pas de viande. La semoule, cuite à la vapeur et additionnée de graisse, était consommée avec un mélange de légumes cuit dans un bouillon, dont l’incontournable pois-chiche qui remplaçait la viande. Avec le temps, l’agneau, le bœuf, le poulet, la perdrix ou encore des poissons et des crustacés sont venus complétés ce plat populaire dans toute l’Afrique du Nord. J’ai préparé une version aux 7 légumes (carotte, navet, poivron, tomate, aubergine, courgette, potiron), additionné bien sûr de pois chiche, mijotée dans un bouillon de bœuf cuisiné préalablement pour plus de saveur, relevé au ras-el-hanout. Cette épice, aussi appelée « tête de l’épicerie », contient pas moins de 30 épices ! Dans le bouillon, mijote aussi de l’épaule d’agneau et des boulettes de bœuf préparée à la coriandre.

Temps de préparation : 90 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes
Temps de repos :
Difficulté : Moyenne

Les ingrédients pour 6 personnes :

Pour le couscous :

1 kg d’épaule d’agneau, 280 g d’oignon, 500 g de carotte, 250 g de navet, 250 g de poivron, 4 cuil. à café de ras-el-hanout, 1 l de bouillon de bœuf (recette ici), 80 g de bouquet de coriandre, 250 g de tomate, 250 g de courgette, 250 g de potiron, 100 g de raisin sec, 150 g de pois chiche, huile d’olive, sel, poivre.

Couper l’agneau en gros cubes. Couper les oignons en quartier. Eplucher et couper les carottes en tronçon de 3 cm. Eplucher et couper les navets en quartier. Couper les poivrons en longues lanières de 2 cm.

Dans un couscoussier ou un panier vapeur, chauffer un filet d’huile. Faire revenir les morceaux d’agneau à feu vif pour les colorer. Ajouter l’oignon, les carottes, les navets et les poivrons. Saupoudrer avec le ras-el-hanout et mélanger. Couvrir avec le bouillon de bœuf. Ajouter le bouquet de coriandre, saler et poivrer. Cuire environ 40 minutes à petits bouillon.

Pendant ce temps, couper les tomates en quartier, les aubergines sans leur peau en bâtonnet de 4 cm et le potiron en cube avec sa peau. Ajouter ces légumes dans le bouillon et prolonger la cuisson de 15 minutes. Ajouter les boulettes de bœuf, les raisins secs et les pois chiche. Prolonger la cuisson d’encore 10 minutes.

Pour la semoule :

500 g de semoule, 80 g de beurre, sel.

Placer la semoule dans un bol et couvrir de 40 cl d’eau froide avec un pincée de sel. Laisser reposer pendant 15 minutes. Placer la semoule sur un linge dans la partie haute du couscoussier quand vous ajoutez les légumes dans le bouillon. Laisser cuire à la vapeur 30 minutes. Retirer et laisser tiédir. Egrainer avec les doigts et incorporer le beurre fondu. La semoule se réchauffer dans le panier vapeur ou au micro-onde.

Pour les boulettes de bœuf :

1 oignon, 500 g de bœuf haché, 2 cuil. à soupe de beurre fondu, 4 cuil. à soupe de lait, 2 cuil. à soupe de chapelure, 2 cuil. à soupe de coriandre fraiche, 4 cuil. à soupe de semoule cuite, 1 œuf, sel, poivre.

Eplucher et hacher l’oignon. Faire suer dans une sauteuse avec un filet d’huile pendant 10 minutes à feu doux. Dans un bol, mélanger l’oignon, le bœuf haché, le beurre, le lait, la chapelure, la coriandre, la semoule et l’œuf entier. Malaxer et assaisonner avec le sel et le poivre.

Confectionner des boulettes puis les plonger dans le bouillon de légumes et de viande. Cuire 15 minutes supplémentaires.

Coin conseils :

  • La préparation d’un bouillon de bœuf maison permet d’augmenter la saveur du couscous.
  • Plus se plat cuit, puis il est réchauffé et plus je le trouve meilleur. Attention tout de même à une cuisson prolongée qui transformerait vos légumes en purée.
  • Le printemps et l’été sont idéaux pour cette recette, car tous les légumes sont disponibles et possèdent beaucoup de saveur.
  • Mélanger une tasse de bouillon avec de la harissa pour accompagner et relever votre plat.
  • Pour la cuisson de la semoule, utiliser des linges neutres, qui ont été lavés sans détergent et sans assouplissant.

Comments

Fanny

Je suis contente de voir une recette de couscous. Ma mère a appris la recette directement au Maroc avec une ‘pro’ et je prends la relève maintenant.
Je mets exactement les mêmes légumes mais pas de potiron. La semoule, quant à elle, est mise dans crue dans le panier du couscoussier puis mouillée avec l’eau froide et directement égrégnée à la main au fur et à mesure que l’on ajoute un peu d’eau. Puis dès que de gros bouillons apparaissent dans le couscoussier avec tous les légumes, le panier est placé dessus et égrégnée à la fourchette jusqu’à ce que la vapeur passe au travers, elle est alors cuite. On y ajoute un filet d’huile et on la mélange régulièrement. C’est prêt! Et délicieux!

Fanny

Mmm, un bon couscous dont ma mère m’a transmis la recette directement apprise au Maroc avec une ‘pro’.
Nous mettons les mêmes légumes mais pas de potiron. La semoule est mouillée crue avec de l’eau froide dans le panier du couscoussier. Puis dès ls gros bouillons dans les légumes, on place la panier sur le couscoussier et la semoule doit être égrénée régulièrement jusqu’à ce que la vapeur passe au travers le panier. On ajoute ensuite un filet d’huile et on mélange, c’est prêt et délicieux!

Fatima

Hummm !! je suis un peu perplexe sur la cuisson de la graine de couscous car pour être plus digeste il lui faut deux cuisson à la vapeur avec un repos de 20 min entre les deux cuisson (bien mouillé et laisser reposer)ensuite beurrer ou huile d’olive selon les goût de chacun.

Ensuite pour les légumes, chaque région de l’Afrique du Nord a sa recette propre.

Personnellement je n’ajoute pas de bouillon de boeuf. Je préfère ajouter les épices ras el hanout, parika doux, cannelle en bâton, sel et poivre bien sûr. Et une petite touche de concentré de tomate

Fatima

Oups c paprika doux

saida de reife

c’est la meilleure plat du monde est très riche

fabrice

Merci Fatima pour ce partage. J’ai effectivement aussi appris à la cuisiner en 2 temps ; mais comme elle est vendue pré-cuite dans le commerce avec un temps de cuisson de 10 minutes, je ne vois pas l’intérêt de se compliquer. Quant au résultat, je peux t’assurer qu’elle est aussi très légère.

fabrice

Fanny, oui il faut l’égrener, c’est à la fois facile mais contraignant si tu le fais lorsque la semoule est encore chaude. Personnellement, je préfère avec du beurre fondu. J’oubliais, pour la cuisson, j’utilise un linge (lavé sans détergent) pour la cuire. Les grains ne se collent jamais entre eux !

Fatima

Autant pour moi, je n’achète pas la semoule pré-cuite « lol » c’est une habitude de la travailler à l’ancienne, c’est plus long mais on aime ça.
J’ai oublié de dire dans mon premier texte que ton couscous est appétissant comme toutes tes recettes.

fabrice

Merci Fatima pour ta précision. Je tenterai une fois ta version pour la cuisson de la semoule

Leave a comment

name*

email* (not published)

website