Navigate / search

Cajon del Maipo

Même si la capitale du Chili compte plus de 6 millions d’habitant, les évasions peuvent être nombreuses, avec les stations de ski à 50 km et les plages du pacifique à 100 km. A l’est, on entre directement dans le Cajon del Maipo, canyon qui nous emmène au cœur de la cordillère des andes, avec son fleuve aux eaux tumultueuses, ses pics, ses glaciers, ses sources d’eau chaude et ses volcans. Après une heure de route de basalte, la piste commence et offre des paysages de toutes beautés. Muni de chaussures de marche, de mon appareil photo et d’un pique nique, je vous invite à découvrir cette balade qui s’est terminé à 3.500 mètres d’altitude.

Le cajon de Maipo

En commençant la route dans le cajon, on passe de nombreux hameaux, où les maisons arborant un fanion blanc, vendent des produits de la ferme : miches de pain, confiture, miel, fruits secs, empanadas, figues, pommes, etc. Jusqu’à San José, la ville principale du canyon située à 1.000 mètres d’altitude, la route est sinueuse, bordées d’arbres et de campings. Un camping au Chili est une sorte de parc, le plus souvent équipé d’une grande piscine découverte, où l’on vient passer la journée pour faire un barbecue en famille, dans des zones spécialement aménagées. Plus on monte et plus la végétation se raréfie. Les arbres de feuillus laissent la place à une garrigue composée de cactus. Plus haut, il n’y aura que de la pierre.

A El Romeral, la route se transforme en piste et se divise. On commence alors l’ascension vers « termas del plomo » à gauche et « banos colinas » à droite.

Termas del plomo

Sur le chemin, on traverse le cerro los chacayes à 1.797 mètres. Les marcheurs auront la joie de découvrir la “laguna de encanado” et la “laguna negra”. Plus loin, le barrage « el yeso », située à 2.568 mètres et d’une capacité de 250.000.000 de m3, offre un spectacle extraordinaire sur les pics environnants : pico negro (4.244 m), volcan tupungato (5.640 m) et pico tupungato (6.570 m) qui fait la frontière avec l’Argentine.

Au bout de la piste, on arrive à termas del plomo. N’allez pas imaginer des bassins et un spa. C’est une zone rustique et naturelle à 2.900 mètres, où l’eau chaude sort directement des entrailles du volcan San José. Les bassins formés sont des lieux insolites pour profiter des eaux chaudes avec un paysage sorti tout droit des films fantastiques.

Banos Colina

Sur l’autre route, après avoir traversé le hameau de « el volcan », on arrive à « Banos Morales », petit bourg de cabanes de bois, au pied de « Monumento Natural el Morado ». Les eaux thermales riches en iode, soufre, sodium et potasium ont la particularité d’être orangé. Les installations rudimentaires et centenaires n’incitent pas à la baignade, mais le bourg est le départ de randonnées pour rejoindre les glaciers « San Fransisco » et « el Morado ».

La piste se termine à Banos Colina, à 3.500 mètres, où j’ai posé ma table pour le pique nique. Les eaux jaillissent du volcan « San José » (5.830 mètres) et peuvent atteindre 60 °C. Les bassins sont naturellement aménagés en terrasse et creusé dans le flanc de la montagne. Tout autour, c’est un spectacle tout aussi fantastique ou lunaire, dominé par le pic « La Pacas » et « Union » (4.736 mètres), composé de roches en dégradés de gris, vert et rose. Après avoir profité de ces eaux, nous nous sommes installés au bord d’un cours d’eau glacial provenant des neiges éternelles pour pique niquer et faire une petite sieste au soleil, bercés par le bruit de vent et du ruissèlement. Dans les airs, on a pu observer quelques rapaces et le fameux condor.

(sur cette photo, le lieu du pique nique marqué en rouge)

Du printemps à l’automne, Chiliens, touristes et aventuriers peuvent découvrir et arpenter la Cordillère des Andes. En cette fin d’automne, le thermomètre est grimpé à plus de 20 °C dans la journée, mais les températures sont si basses la nuit que l’eau gèle. Les premières neiges sont attendues d’ici peu.

Pour les légendes, cliquez sur les photos.

Pour plus d’informations sur le cajon del maipo : le site officiel

Comments

Paddy

Superbes photos , c’est fou comme ces paysages sont semblables à ceux de ma Maurienne ( Savoie ) natale …. sauf pour le bain d’eau volcanique 🙁
merci de nous faire partager ces beaux moments .

sab

c’est tellement beau

patricia

splendide !!! un paysage époustouflant !

Dom76

Superbe ! Et toujours un plaisir de lire vos commentaires.

fabrice

Merci !!! en plus de partager la cuisine, j’apprécie aussi partager mes découvertes en Amérique du Sud qui est bien loin de notre france

Leave a comment

name*

email* (not published)

website