Navigate / search

Glaces des Alpes lance un sorbet saumon à l’aneth

Je ne vais pas vous apprendre que tous les restaurants, pâtissiers et glaciers ne fabriquent pas eux-mêmes leurs glaces. Parfois, on est même trompé, avec la mise en scène d’un buffet à l’ancienne et de bacs en inox. On croit consommer « maison » mais 80 % les achètent ! Parmi les fournisseurs, certaines marques commercialisent à la fois aux professionnels et aux grandes surfaces (Nestlé, Erhard), d’autres uniquement pour les professionnels (Relais d’Or, Jean Visseyrias, Glace des Alpes, etc…). Même si on assiste à une « industrialisation » des glaciers, on trouve tous niveaux de qualité et des « artisans » travaillant à l’ancienne.

Glaces des Alpes a retenu mon attention parce que « l’atelier » vient de lancer un sorbet saumon à l’aneth. Maître artisan glacier, Glace des Alpes propose près de 170 saveurs artisanales issues d’ingrédients naturels. Le chef pâtissier prépare des glaces, des sorbets, et dans sa gamme terroir et gastronomie, des saveurs originales comme le reblochon et le vinaigre balsamique. Le dernier né, le sorbet saumon fumé relevé à l’aneth permettra aux chefs de distinguer leurs plats et de souligner les arômes.

Glace des Alpes affiche les valeurs suivantes :

Des ingrédients naturels, une qualité supérieure, des créations originales.

Glace des Alpes revendique :

Un atelier, dirigé par un chef pâtissier, Stéphane Vindret, avec une équipe de pâtissier qui travail avec des mains attentionnées, des papilles et des ingrédients naturels sélectionnés avec rigueur.

Ainsi, une glace ou un sorbet, aux saveurs originales ou excellentes, consommé chez un glacier pendant les vacances ou dans restaurant, peut provenir de ce fabricant artisant.

Petite parenthèse : saviez-vous aussi que de nombreux pâtissiers et boulangers achètent leur viennoiserie congelée à des industriels de l’agro-alimentaire ? Ca sent bon le dimanche matin chez votre boulanger, vous achetez des croissants croustillants, mais lui n’a mis que 15 minutes pour les préparer : ouvrir la boîte et placer au four. Et c’est comme pour les glaces… Il y a de l’industriel bon marché et des « artisans » qui utilisent encore du beurre.

Pour plus d’info sur Glace des Alpes, c’est ici.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website