Navigate / search

Les 20 chefs les plus influents au monde

Juan Roca, Chef Cellier Roca, Girona, Espagne

Le sommet international de la gastronomie fusion, qui s’est tenu le jeudi 28 janvier 2011 à Madrid, a communiqué une liste des 20 cuisiniers les plus influents au monde. Parmi cette liste, les espagnols sont en tête, suivi des français, des japonais et des américains.

Il semble que la gastronomie – et plus précisément la gastronomie fusion – ne soit plus une affaire « française ». On assiste à une véritable mondialisation culinaire, où les techniques et saveurs de chaque région du monde sont combinées pour atteindre l’excellence.

Voici la liste des chefs nominés :

6 espagnols : Ferrán Adriá, Andoni Luis Aduriz, Juan Mari Arzak, Joan Roca, Martín Berasategui et Pedro Subijana

4 français : Michel Bras, Alain Ducasse, Pierre Gagnaire et Joel Robuchon

3 japonais : Nobu Matsuhisa, Yoshihiro Narisawa et Tetsuya Wakuda

2 américains : Thomas Keller y Grant Achatz

1 péruanais : Gastón Acurio

1 bréisilien : Alex Atala

1 italien : Massimo Botura

1 anglais : Heston Blumenthal

1 danois : Rene Redzepi

Cette liste a été élue par un comité de 1.000 journalistes internationaux accrédités, pour mettre en avant les dernières tendances gastronomiques de la cuisine fusion. Il semble que ce secteur ne soit pas touché par la crise internationale et attire une clientèle de plus en plus élitiste, prête à débourser des sommes folles pour vivre des moments uniques.

Comments

Charlotte

Super article, que j’ai partagé sur mon blog : http://historiacoquini.blogspot.com/

Je pense qu’effectivement nos rois français ne sont plus aussi exceptionnels qui ont pu l’être auparavant. Peut-être celà est-il dû à nos propres comportements et nos croyances : la gastronomie française est la meilleur quoi que l’on fasse.
Et non, chaque culture travaille d’ arrache-pied pour être à notre niveau, il la preuve qu’ils y arrivent brillamment … A nous de nous ressaisir !!!

Merci pour cette info,

A bientôt dans mon espace (récemment créé)

marie

il y a une très grosse surévaluation des chefs espagnols avec un effet d’entrainement autour de Ferran Adria. On ne sait pas si c’est bon car il y a finalement peu de compte rendus sur leurs restaurants. On sous evalue aussi bcp la jeune garde belge qui promet des jours heureux…

Leave a comment

name*

email* (not published)

website