Navigate / search

Velouté de Chocolat Manjari au Safran et Brochettes de Chamallows

Le chocolat saurait remonter le moral et procure un grand plaisir gustatif. Oui, mais à condition de manger du bon chocolat ! Plus le pourcentage de cacao est élevé, moins il y a de beurre et de sucre. Mais il y a aussi le goût ! Le secret de nos maîtres chocolatiers qui fabriquent de fins bonbons, c’est la matière première ! Valrhona, le meilleur fournisseur sur le marché, élaborent des crus de fèves aux parfums subtiles, qui vont du plus amer au plus fruité. De plus en plus, les tablettes et les sacs de pastilles sont aussi disponibles pour les particuliers en quête de saveurs. Que ce soit pour une mousse ou une fondue, le chocolat doit être excellent, d’où ma sélection d’un chocolat Manjari, 64 %, fruité et acidulé, que je parfume avec un peu de safran, de la cardamome et du vinaigre balsamique. Ensuite, il ne reste plus qu’à griller quelques chamallows sur une plaque.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes
Temps de repos :
Difficulté : Très facile

Les ingrédients pour 4 personnes :

30 cl de crème liquide entière, 150 g de chocolat Valrhona Manjari, 1 pincée de pistil de safran, 1 pincée de cardamome en poudre, 1 cuil. à café de vinaigre balsamique, 16 chamallows.

Dans une casserole, mettre la crème à bouillir. Retirer du feu et ajouter le chocolat en pastille ou hacher au couteau. Laisser fondre et lisser à la spatule. Ajouter les épices et le vinaigre. Mélanger délicatement. Maintenir au bain marie à feu très doux.

Piquer les chamallows par 2 sur des piques en bois. Chauffer une sauteuse anti-adhésive.  Lorsque la plaque est bien chaude, caraméliser les brochettes sur 2 faces. Compter 3 à 4 minutes sur chaque face environ. Les chamallows vont prendre une belle couleur dorée et fondre au milieu.

Coin info :

La même sauce peut être utilisée pour enrober des fruits, laisser refroidir et consommer !

Comments

Lolo B

Aïe aïe aïe!!!! mauvais pour la ligne mais tellement réconfortant!!!!

poucinette

c’est à mourir d’envie

julien

Un dessert ou la force du chocolat s’accompagne de la douceur de l’enfance bravo

Delphine

Un dessert très gourmand qui offre une belle rétrospective sur l’enfance !
Bises, passe un bon week-end 🙂
Delphine

Leave a comment

name*

email* (not published)

website