Navigate / search

Galette des Rois

L’épiphanie, symbolisant la manifestation ou l’apparition du Christ, était jusqu’au 4ème siècles après J.C la seule fête chrétienne. Depuis l’introduction de la nativité le 25 décembre, elle revêt des sens variés. Dans l’église latine, les rois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar viennent visiter Jésus. En France et en Belgique, ce jour est fêté le 2ème dimanche après Noël. En Espagne, le 6 janvier est une grande fête fériée. C’est le jour où les enfants reçoivent leurs cadeaux. Dans l’église byzantine, la fête commémore le baptême du Christ dans le fleuve Jourdain. Dans l’église Arménienne, c’est la plus grande fête car noël est fêté le 6 décembre, comme dans l’usage Chrétien ancien.

La tradition de « tirer les rois » en cachant une figurine dans une pâtisserie trouverait son origine dans les religions païennes Saturnales et Romaines. Au moyen âge, la galette des rois était partagée avec tous les convives et la 1ère part était destinée au 1er pauvre qui se présentait au logis. Dans l’histoire moderne, la personne qui trouve la fève est couronnée roi ou reine d’un jour. Il ou elle offrira la prochaine galette. Si des enfants sont présents, le plus jeune se met sous la table et désigne le destinataire de la part qui est sur le point d’être servie. Dans le nord de l’Europe, on trouve le plus souvent une galette à base de frangipane. Dans le sud, il s’agit le plus souvent de brioche, fourré de crème pâtissière et garnie de fruits confits.

En avant pour la recette :

Les ingrédients pour 1 galette de 6 à 8 personnes :

Temps de préparation : 1 heure / Cuisson : 30 minutes / Difficulté moyenne

Pour la frangipane ou Crème d’amandes :

150 g de beurre

150 g de sucre semoule

3 œufs

150 g de poudre d’amande

12 gouttes d’extrait d’amandes

1 fève

1 couronne.

Laisser ramollir le beurre à température ambiante. Travailler en pommade à l’aide d’un fouet. Ajouter progressivement le sucre tout en mélangeant. Incorporer les œufs entiers un à un et travailler pour obtenir une crème. Enfin, ajouter la poudre d’amande et l’extrait.

Pour la pâte feuilleté :

250 g de farine

180 g de beurre

1 oeuf

Sucre glace, sel.

Dissoudre une pincée de sel fin dans 15 cl d’eau. Verser dans la farine disposée en fontaine et mélanger pour obtenir une boule. Inciser la boule en forme de croix. Placer au réfrigérateur pendant 10 minutes.

Saupoudrer le plan de travail de farine. A l’aide d’un rouleau, abaisser les 4 côtés et obtenir un centre plus épais que les bords. Placer le beurre au centre. Sa consistance doit être identique à celle du pâton. Ramener les bords sur le beurre. Donner quelques coups de rouleau pour répartir le beurre.

Donner le 1er et le 2ème tour : étaler pour obtenir une bande rectangulaire de 2 cm d’épaisseur. Plier cette bande en 3 parties égales. Tourner le pâton d’1/4 de tour (le pliage doit se trouver à gauche et à droite). Etaler de nouveau pour obtenir une bande rectangulaire. Plier cette bande en 3 parties égales. Placer au réfrigérateur pendant 10 minutes.

Saupoudrer le plan de travail de farine. Donner le 3ème et le 4ème tour : placer le pâton pour obtenir le pliage à gauche et à droite. Etaler 2 fois comme précédemment. Plier cette bande en 3 parties égales. Placer au réfrigérateur pendant 10 minutes.

Saupoudrer le plan de travail de farine. Donner le 5ème et le 6ème tour : placer le pâton pour obtenir le pliage à gauche et à droite. Etaler 2 fois comme précédemment. Plier cette bande en 3 parties égales. La pâte est prête.

Couper le pâton en 2. Etaler pour obtenir 2 disques de 6 mm d’épaisseur environ.

Séparer le blanc du jaune d’œuf. Battre le jaune avec quelques centilitres d’eau.

Garnir une plaque du four de papier cuisson et poser un disque. Etaler la frangipane en laissant un pourtour de 3 cm environ. Placer la fève. A l’aide d’un pinceau, badigeonner le pourtour de jaune d’œuf. Couvrir avec le 2ème disque. Souder les côtés et chiqueter à l’aide d’un couteau. A l’aide du pinceau, badigeonner le dessus de jaune d’oeuf. Rayer le dessus en forme de rosace.

Cuire au four à 250 °C pendant 10 minutes, puis à 200 °C pendant 20 minutes. 5 minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrer la galette de sucre glace.

Débarrasser et laisser refroidir. Au moment de consommer, réchauffer 10 minutes dans le four à 160 °C.

Maintenant, il ne reste plus qu’à placer la personne la plus jeune sous la table, de couper la galette sur la table et demander à cette jeune personne de vous indiquer à qui va la part que vous tenez en main. C’est simple ? Alors bonne chance pour la fève !

Mes conseils :

Ne pas trop travailler la détrempe farine + eau. Le beurre doit avoir la même consistance que la détrempe farine + eau. Découper les disques à l’aide d’un cercle à pâtisserie. Remplacer l’extrait d’amandes par 1 cuillère à soupe de rhum.

Roscón de Reyes (Galette des Rois)

En unos pocos días es la Epifanía! Es el momento de compartir mi receta para la Galette des Rois. Mi favorita es la pasta de hojaldre clásico con mazapán. Me gustaría darle un toque español con masa de brioche, crema pastelera y frutas confitadas), pero aún no he llegado a desvelar tales secretos. Esta semana, el diario « Le Pelerin » publica mi receta y una entrevista realizada sobre mi blog de cocina. Pero antes de pasar a la receta, les insto a descubrir rápidamente la historia de la Epifanía.

La Epifanía, que simboliza la manifestación o aparición de Cristo, fue hasta el siglos IV DC el único festival cristiano. Desde la introducción de la Natividad diciembre 25, tiene varios significados. En la Iglesia latina, los Reyes Magos, Gaspar, Melchor y Baltasar, vinieron a visitar a Jesús. En Francia y Bélgica, este día se celebra el 2 º domingo después de Navidad. En España, el 6 de enero es una celebración festiva. Este es el día cuando los niños reciben sus regalos. En la iglesia bizantina, la fiesta conmemora el bautismo de Cristo en el río Jordán. En la iglesia armenia es la fiesta más importante después de la Navidad, que se celebra el 6 de diciembre, como los cristianos antiguos.

La tradición de « sacar los reyes » al ocultar un figurín en el pastel, tiene su origen en las religiones paganas y la Saturnalia romana. En la Edad Media, el pastel de Reyes se compartía entre todos los invitados : la primera parte se destinaba al primer pobre que se presentaba a la casa. En la historia moderna, la persona que se encuentra el figurín es coronado como rey o reina por un día. Él o ella deberá ofrecer el próximo tortón de reyes. Si los niños están presentes, el más pequeño se escoje bajo la mesa y va diciendo cómo se distribuyen cada uno de los trozos del pastel. En el norte de Europa, suele haber un pastel de mazapán. En el sur, es más a menudo bollo relleno con crema pastelera y decorado con fruta confitada.

Y ahora la receta:

Tiempo de preparación: 1 hora
Tiempo de cocción: 30 minutos
Dificultad: difícil (para la navegación)

Ingredientes para 1 barra de 6 a 8 personas:

Para el mazapán (almendra o crema):
150 g de mantequilla
150g de azúcar en polvo
3 huevos
150 g de almendra en polvo
12 gotas de extracto de almendra
1 haba
1 corona.

Deje que la mantequilla se ablande a temperatura ambiente. Trabájela con ayuda de un tenedor. Poco a poco, añadir el azúcar sin dejar de remover. Incorporar los huevos uno por uno y trabajar para obtener una crema. Por último, añadir la almendra en polvo y extracto.

Para el hojaldre:
250 g de harina
180 g mantequilla
1 huevo
Azúcar en polvo, sal.

Disolver una pizca de sal en 15 cl de agua. Vierta la mezcla en la harina preparada y mezclar hasta obtener una bola de masa, a la que marcará con una incisión formal de cruz. Coloque en el refrigerador durante 10 minutos.

Espolvoree el plan de trabajo con harina. Usando un rodillo, apalanar la bola por los 4 lados y conseguir una masa con el centro más grueso que los bordes. Coloque la mantequilla en el centro. La consistencia debe ser similar a la de la masa. Extienda la mantequilos hasta los bordes. Dar algunos golpes de rodillo para extender la mantequilla.

Aplanar hasta obtener una masa rectangular de 2 cm de espesor. Plegar esta banda en 3 partes iguales. Gire la masa en 1/4 de vuelta (plegado debe ser de izquierda a derecha). Estirar de nuevo para obtener una franja rectangular. Doble a esta banda en 3 partes iguales. Coloque en el refrigerador durante 10 minutos.

Espolvoree el plan de trabajo de la harina. Aplanar. Coloque la masa para conseguir doblar a la izquierda y la derecha. Unte 2 veces como antes. Doble a esta banda en 3 partes iguales. Coloque en el refrigerador durante 10 minutos.

Espolvoree el plan de trabajo de la harina. Aplanar. Coloque la masa para conseguir doblar a la izquierda y la derecha. Unte 2 veces como antes. Doble a esta banda en 3 partes iguales. La masa está lista.

Cortar la masa en 2. Extender hasta obtener 2 discos de 6 mm de espesor.

Separa el blanco de la yema de huevo. Batir las yemas con un poco de agua.

Rocíe una bandeja de horno de papel para hornear y coloque un disco. Extienda el mazapán dejando un margen de 3 cm. Ponga la haba. Usando una brocha, extienda yema de huevo por los bordes. Cubrir con el segundo disco. Cerrar los lados y marcarlos con ayuda de un cuchillo. Usando la brocha, pincele la parte superior con la yema de huevo. Diseñe unas rayas en forma de roseta.

Hornee a 250 ° C durante 10 minutos, luego a 200 ° C durante 20 minutos. 5 minutos antes de final de la cocción, espolvorear con azúcar glas.

Retire y deje enfriar. Cuando se consumen, vuelva a calentar 10 minutos en el horno a 160 ° C.

Ahora sólo queda llamar la persona más joven a la mesa, cortar el pastel y compartirlo a ver quién tiene la suerte de sacar la haba. Así de simple. Buena suerte con la haba…

Consejos:
No trabaje excesivamente la harina + agua de remojo.

La mantequilla debe tener la misma consistencia que la harina de temperatura + agua.
Cortar los discos con un molde.
Reemplazar el extracto de almendras con 1 cucharada de ron.

Comments

axoulle

tres belle galtte

HERVE

belle galette et merci du petit rappel sur l’Epiphanie !!
herve (lesateliersdhys)

charlotte75

tout d’abord merci pour ce rappel historique, nous en avons besoin de temps en temps…
me pardonnerez-vous cher Fabrice si j’achète la pâte feuilletée chez mon boulanger!!je me sens incapable de la faire!!
mais je fais toujours la frangipane…
je regarderai « Pélerin » attentivement cette semaine, je le reçois gratuitement et pour cause j’ai travaillé ces 17 dernières années à Bayard-presse au journal La Croix et les cinq premières années en alternance au Pélérin
cordialement

melopapilles

cette galette est maginifique ! la perfection !
j’ai prévu d’en faire une ce we mais je crois que je vais la jouer paresseuse comme Charlotte et utiliser une pâte feuilletée toute prête ;)
ce rappel des traditions est intéressant, on voit qu’on ne les suit aujourd’hui qu’en partie.

Canotte

Cher Fabrice,
Merci dans cet entre-deux des fêtes de nous offrir la belle recette de la galette des rois dégustée dans le Nord de la France, dans le sud c’est plutôt la couronne briochée avec les fruits confits qui symbolisent les pierres précieuses des couronnes des rois-mages.
J’en profite pour te souhaiter une belle et bonne année 2010. Que tes souhaits personnels et professionnels se réalisent. Je suis sûre que tu vas nous concocter des recettes magnifiques tout au long de ses douze mois. A toi et ta famille un très joyeux jour de l’an et une grande soupière d’amitié, passe de bonnes fêtes, Canotte.

Tiuscha

Tiens, qui a réalisé l’itw ? Eric Hahn ?
Un peu tôt, la galette ce sera le 5 ici pas avant… Avant, une chéché fêtera ses 4 ans…

sandrine

Bonsoir Fabrice,
C’est une super bonne idée ta recette de galette des rois, en revanche je rejoins les autres commentaires moi et la fabrication de la pate feuilletée c’est un peu long je prefere donc l’acheter je suppose cependant que le gout sera différent.
Un petit secret qu’un patissier a donné à ma maman, qui peut t’interésser, pour donner un coté plus aéré à la frangipane il suffit de mélanger 1/3 de crème patissiere et 2/3 de frangipane.
Sur ces quelques lignes je tiens à te souhaiter à toi et tes proches une tres bonne année 2010 : bonheur, santé, rencontre professionnelle, et prépare nous encore de bonnes recettes.
Bizzzz gourmande Sandrine

lia022

superbe j’adore la réaliser tous les ans aussi la j’en ai déja mangé 2!!
bonne et heureuse année 2010 bises lia

Doria

Ta galette est superbe avec un beau dorage sur le dessus !
Réaliser ta propre pâte feuilletée, quel travail mais cela en vaut le coût !
Pour le nouvel an, je me suis inspirée de ta glace à la fraise et chocolat que j’ai mais sur mon blog la semaine dernière. Elle est était délicieuse !
Bisous, Doria

PHILO

Elle est magnifique ta galette, elle est digne d’un grand patissier

Nath

Bravo pour ta galette Fabrice …tu viens de la Bourgogne, moi aussi, région de bons vins en + de la gastronomie.
Je confirme, les galettes espagnoles sont excelentes (faut pas le dire, je suis d’ origine espagnole ;) …mais la galette frangipane est ma préférée.
Meilleurs voeux.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website