Navigate / search

La Serena et la Vallee de Elqui

A 500 km au nord de Santiago, se trouve La Serena, petite ville portuaire de la région de Coquimbo, qui s’ouvre sur la Vallée de Elqui. La Serena jouit de plus de 400 ans d’histoire et son petit patrimoine vaut un petit séjour. Je vous propose de découvrir cette région, ainsi que la vallée de Elqui, réputé pour son pisco, ses observatoires et ses énergies…

La Serena a été fondé en 1549, ce qui en fait l’une des villes les plus anciennes du Chili. Cette petite ville de moins de 200.000 habitants est en passe de supplanter Vina Del Mare comme lieu de villégiature préféré par les chiliens.

En effet, elle dispose de plusieurs atouts, à commencer par son histoire. La ville assurait le relais entre le Pérou et le nouveau territoire occupé par les espagnols. Elle s’est donc dotée d’auberges et de nombreuses églises pour accueillir les missionnaires. Il y en a plus de 30 !!! Plus tard, avec la découverte des filons d’argent et de cuivre, les riches familles oligarques se sont fait construire de magnifiques propriétés. En se baladant dans les rues, on apprécie ces vestiges mais l’on regrette rapidement le manque d’entretien du patrimoine architectural (valable dans tout le pays). Mais il y a aussi son climat et sa douceur de vivre. Même en plein hiver, les températures dépassent les 15 °C…

Aux portes de la Serena, à l’est, s’étend la Vallée de Elqui, emprisonnée entre les montagnes. C’est une région agricole, très fertile, qui est un peu le grenier à sel du pays. Là, poussent pratiquement et naturellement tous les fruits et les légumes du pays. Sur la route, il n’est pas rare de rencontrer un troupeau d’animaux, conduit par les fermiers. Là ce fut le cas avec les moutons…

Le barrage « Puclaro » assure une réserve d’eau conséquente et l’irrigation de la région. C’est une région vinicole où l’on distille, le pisco, le fameux alcool national, pour faire le pisco sour. Chaque petit village : Vicuna, Paiguno, Pisco Elqui ou encore Rivadavia comptent, petites églises de bois et places désuètes au charme intemporel.

Elqui est aussi un site de prédilection des astronomes. Grâce à des conditions atmosphériques exceptionnelles, plus de 300 nuits dégagées par an et un éloignement de toutes les grandes agglomérations, se trouvent les plus grands observatoires internationaux : Cerro Tolodo, La Silla, Las Campanas et Gemini Sur. El Tolodo, un temps le plus grand du monde, dispose d’un télescope de 4 mètres.

Elqui tient aussi la réputation d’une zone d’énergie unique, provenant du Cerro Cancana. Cette montagne, aussi appelé « le petit frère du Tibet », est géographiquement aux antipodes de l’Hymalayas. La NASA aurait relevé les ondes électromagnétiques les plus fortes au monde. Cette zone abrite donc de nombreux hôtels, discrètement cachés dans des écrins de verdure, où se pratique méditation et yoga. On raconte que de nombreuses stars et hommes d’affaires internationaux viennent se ressourcer dans les luxueux lodges que compte la région.

Côté restauration, le poisson et les fruits de mer priment sur la côte. Ils sont préparés tout à fait traditionnellement, à la plancha ou en chupe. Au nord et au sud de La Serena, se situent de nombreux villages de pêcheurs, comme Guanaqueros, aux baraques de bois au charme très chilien.

Lucky, mon gros matou de 15 ans, faisait bien sûr parti du voyage ! Il vous adresse un petit souvenir depuis la plage où il a longuement marché en laisse (ce n’est pas commun mais il a toujours aimé…).

Comments

pierre

Salut Fabrice tu as bien de la chance de parcourir tous ces paysages et merci de faire partager !! Pierre

Danièle

coucou Fabrice, merci encore pour ce nouveau voyage… c’est la photo de ton Lucky ? il est magnifique…

Elise

Merci de nous faire voyager au travers de vos commentaires et photos.
Quand à Monsieur Lucky, il semble avec toute sa sagesse féline savourer le moment. Très jolies photos!

cecilia

merci Fabrice de nous faire partager tes découvertes ! très sympa !
Lucky a beaucoup de chance de pouvoir se ballader comme ça ! tu dois en étonner plus d’un!!!!

Edda

Merci Fabrice, j’aime aussi tes excursions hors cuisine, tu nous fais découvrir des nouveaux mondes 😉 Très bonne soirée

Leave a comment

name*

email* (not published)

website