Navigate / search

Hommage à Ramon

Ramon était mon chat, mais aussi mon enfant. C’était un cadeau de mes amis pour mon anniversaire. Ramon était affectueux et présent dans toutes mes activités à la maison. C’était aussi un chat inconscient des dangers. Aujourd’hui encore, je m’apprêtais à confectionner une glace à l’avocat et il était à mes pieds dans la cuisine. Mais il s’est aventuré le long de la fenêtre et a glissé. Un chat ne retombe pas toujours sur ces pattes et c’est au ciel qu’il est tombé.

Ramon est né le 19 février 2004 d’un papa et d’une maman Radgoll, tous deux au pedigree impressionnant. Mais il a été choisi uniquement pour sa robe et son caractère. Il est arrivé gros comme le poing de la main et pas très en forme. La portée avait été atteinte, évènement exceptionnel chez un éleveur, de toxoplasmose. Il était le seul à survivre. Si l’on pense à la sélection naturelle, il était finalement le plus fort et le plus vaillant. Après quelques mois, il est devenu un chat grand, beau et fort. Mais surtout très affectueux. Il a assisté à toutes mes activités à la maison, du levé au couché. Il m’accompagnait et me suivait partout. En cuisine, il me regardait confectionner mes recettes. Pour les photographies, il me suivait aussi. A l’heure où j’écrivais les recettes, il s’intercalait entre le clavier et l’écran pour s’assurer que tout se passait bien sur la cuisine de Fabrice.

Je savais que le jour de son départ serait difficile, mais je ne pensais pas que cela arriverait si brutalement et si violement.

Il s’est faufilé sur une terrasse dangereuse que je maintenais toujours fermée. Mais aujourd’hui, je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai laissé la porte ouvert. Quant je l’ai vu, il était en situation difficile. En se retournant il a glissé. En tombant, j’ai vu son regard crispé et effrayé.

Sept étages plus bas, j’ai pu encore le prendre dans mes bras. Je l’ai délicatement posé dans la voiture et j’ai foncé à la clinique oubliant code de la route et signalisation. Il s’est éteint en chemin et j’ai vu ses yeux tournés.

Le cycle de la vie est ainsi : on nait et on disparait. Il a beau être un animal domestique, un chat d’appartement, c’était un compagnon que j’aimais énormément.

Ce soir la cuisine est triste et désolée. Les avocats attendront mais pas son hommage.

Ramon, je pense à toi, tu nous manqueras et je te souhaite un beau voyage…

Comments

Mister A

Une pensée sincère pour toi et Ramon, nous avons aussi un chat pacha adorée à la maison et comprenons parfaitement la place qu’ils tiennent dans une famille. Amitiés.

sab

je suis désolée pour toi..je sais combien un a iùal peut être important ..autnat qu’un être humain..bon courage

agnes

Compassion pour ce cruel chagrin.

Aprile

Votre message m’a attristée car je sais que la perte d’un animal est très douloureuse. J’appréhende le jour où celà m’arrivera avec mon chat déjà âgé de 11 ans.

Je suis en pensée avec vous

Claire

Bel hommage qui ranime des souvenirs, des empreintes légères, des pas feutrés dans ma vie.
A ces beaux échanges; Merci Monsieur Ramon, Merci Melle éclipse, merci à tous ces chats qui nous ont apprivoisé…..

dilette

sachant combien la douleur est grande de perdre un animal, vrai compagnon de vie, je vous souhaite bon courage.

Titia

j’ai connu la même chose avec une chienne qui s’est faite renverser par un chauffard qui conduisait trop vite, le trajet dans la voiture jusque chez le vétérinaire… très douloureux, beaucoup de larmes… je compatis…
Il est toujours difficile de perdre un être cher…
courage

Fanny

Je partage ta tristesse, ayant vécu la perte de ma chienne, ce sont toujours des moments douloureux à passer, puisse le temps calmer cette peine. Bon courage.

loire

je pense tres fort à vous dans ce moment douloureux car Ramon etait un chat mais quand on aime son animal de compagnie c’ est comme perdre ce à quoi on tient le plus ,il fait partie de notre vie.il faut du temps car ses habitudes sont nos habitudes.
affectueusement

lilizen

Ramon était un magnifiquecompagnon, j’ai une pensée pour toi, je t’embrasse.

Silvia

Je suis très touchée et triste d’apprendre le départ de Ramon…
j’ai un chat (une chatte qui me suit partout), que moi aussi je considère mon enfant.. je connais donc de quel amour tu as aimé et tu aime toujours ton Ramon, quelle symbiose vous avez pu avoir… et je comprend bien ton chagrin…
Je suis de tout mon cœur avec toi en ce moment Fabrice…
Bon courage, je t’embrasse fort,
Silvia

doro

je suis de tout coeur avec vous. Rien n’est plus difficile que de perdre un être cher.je vous souhaite beaucoup de courage dans cette douloureuse épreuve de la vie. Amitie.

Fatima

Bel hommage pour Ramon. je partage votre tristesse. Courage.

apilolo

Je partage sincèrement ce moment douloureux.
Le temps atténuera la peine, mais les souvenirs resteront pour toujours…
Courage à vous 2.

Amitiés.

audba

quelle triste nouvelle ! j’ai perdu un chat hier, donc je comprends. c’est vraiment dur…toutes mes condoléances

Valérie

Je suis très triste pour toi, c’est dur de perdre un compagnon aussi fidèle ! Bon courage…

laurenceel

triste pour toi je sais l’attachement que tu portais à ton chat..

laurence

Moi, je ne suis pas très chat, mais je compatis, c’est si triste de perdre un compagnon à quatre pattes.

Nata

Condoléances, Fabrice.
Nos vies ne sont qu’une éclipse à l’échelle de l’univers pourtant les souvenirs que nous laisse un être cher nous enrichissent et nous renforcent.

mouk

Je suis très triste pour vous , je vous souhaite de tout coeur beaucoup de courage dans cette épreuve , cha….leureuresement .
Bisous .

Emeralda

Je comprends ta peine, j’ai un de mes chats qui a connu une fin identique à celle de Ramon… Tout comme toi, je faisais très attention à ne pas laisser la porte fenêtre ouverte et puis un jour…

Tu as rendu un bel hommage à ton compagnon… Il restera à jamais dans ton coeur. Il y est pour toujours.
Maigre consolation, mais le temps fera son oeuvre. Ramon sera vivant aussi longtemps que toi tu pourras penser à lui.

C’était une merveilleuse complicité que la votre.

Amicalement

paulhan

attristé par cette nouvelle je tiens à vous témoigner dans ces moments difficiles tout mon soutien.BON COURAGE!Amicalement gérard paulhan
Je ne reçois plus la lettre de fabrice depuis votreinstallation au chili

CAROLINE

Je lis votre blog en silence. Mais là, je veux vous dire que je partage votre peine.7 ans de vie commune, ce n’est pas rien. Je viens de perdre ma chienne après 14 ans de vie commune. Tout en faisant la part des choses, nous avons eu un immense chagrin. Comme RAMON, elle faisait partie de ma vie et travaillait et cuisinait à mes côtés. Sa disparition m’a laissé désemparée un bon bout de temps.

elisa71

Fabrice,
Nous pensons bien à vous et comprenons votre peine.
Bon courage à tous.

cardamome

eh bien tu vois, je suis aussi malheureuse que toi et vraiment, mais vraiment sincèrement très touchée et te transmet toute ma sympathie. j’ai trois chats en ce moment, et j’en ai toujours eu; moi j’ai crevé de douleur chque fois qu’ils sont passés sous les roues des chauffards et ma vieille Julie je m’y attendais est morte à 18 ans1/2; macha attaquée par un Rottweiler…holala que c dur et je comprends tellement ce que tu endures; il eétait si mignon et semblait si calin…ne culpabilise pas, ça n’arrangera rien. je pense que dans son dernier regard vers toi il a su te dire qu’il était désolé d’avoir fait cette bêtise et désolé de te laisser tout seul mais il a compris à quel point tu l’aimais
bises et pensées de bea (de FB)

Tereza

Je suis vraiment desolee pour votre perte. C’est d’autant plus dur que vous venez de partir si loin…

Véronique

Je partage votre tristesse. Puisse le temps cicatriser rapidement votre plaie.

aurore petit poussin

Toutes mes pensées pour toi. Je comprends ta douleur car pour moi aussi mon abeille c’est mon bébé et déjà que je suis pas bien quand elle est malade alors j’ose même pas imaginée si elle me quittait. En tous cas bon courage pour cette épreuve. Gros bisous

Anne

Ils ne sont pas juste des animaux, ils sont nos compagnons, nos amis. J’avais un joli Chiffon au pelage blond. Il est parti au paradis des chats il y a 15 mais je pense toujours à lui.

Toutes mes bonnes pensées. Je sais que c’est difficile.

Paddy

je suis très triste pour toi , je comprends la peine que tu ressens , j’ai aussi une fidèle compagne , une chienne de 11 ans et j’appréhende aussi le jour où …
courage à toi .

Jacqueline

Je pense beaucoup à vous depuis que j’ai appris cette triste nouvelle.
Je vous adresse toutes mes amitiés et vous souhaite beaucoup de courage pour passer ces moments difficiles.

sandrine

Bonsoir Fabrice, je suis tres touchée par ton article, tu parles si bien de ton compagnon à 4 pattes, c’est avec pudeur que je te laisse ces qqs lignes car ton chagrin est respectable, et ne garde que les magnifiques souvenirs la culpabilité ne t’aidera pas je t’embrasse tendrement Sandrine

magali

oh la la Fabrice je suis désespérée pour toi!!! et Ramon je suis très triste pour toi.
En plus quand nous sommes loin de sa famille et ses amis c’est trop dur!!
je t’envoie plein de tendresse et de la chaleur pour compenser ta peine
bises fabrice

bonheursdesophie

de tout coeur avec toi, j’ai vécu un peu la même il y a quelques années, c’est terrible. je te souhaite beaucoup de courage pour atténuer ta peine, bisous

Angel

Cher Fabrice, je suis touchée, Ramon était un compagnon fidéle et cela se sentait quand vous en parliez car vous n’ ométiez jamais de l’ associer au fil du temps de votre vie personnelle et de tous vos articles culinaires.
Je compatis car ayant perdu moi aussi un chat de façon tragique, il demeure dans mes pensées et celle de ma famille tout comme un étre humain.
Un chat, plus particuliérement à tout autre animal a ce don de nous faire adorer en silence la vie tout simplement.
Puissiez vous vous reprendre en douceur pour vous et Ramon.
Amicalement

mysou

Cher FABRICE je partage la peine je suis une memere chien et ma fille memere chat avec poupee . Je suit ton blog et suis Fan depuis le fameux diner avec AIMEE amities d une fidele Marseillaise

Stephane Darris

Fabrice,

je viens de tomber sur ton blog et je découvre ce qui est arrivé à Ramon. C’est terrible et je compatis de tout coeur… J’espère que la tristesse s’atténuera et que tu ne garderas que les beaux souvenirs….Je t’embrasse, Stéphane

Chipstelle

Cher Fabrice,

Je suis très attristée et je compatis de tout coeur. Ton hommage est merveilleux. Bon courage, on est avec toi. Je ne trouve pas les mots, bisous, sois fort.

Eleonora

J’ai perdu aussi des chiens et des chats et c’est vraiment un coup de coeur à ce moment là, car il fait partie de la famille….bon courage !

chantal

Je vous envoie un bouquet d’energie pour surmonter cette epreuve,
ceux que l’on aime vivent a jamais en nous,
Je partage vraiment votre peine , bien sincerement

kiki67

Fabrice,
Je viens de lire la triste nouvelle.
J’ai pleuré. La perte d’un animal de compagnie est cruelle. J’ai aussi perdu 3 chiens dans mon enfance et adolescence, je pense souvent à eux.
Aujourd’hui j’ai un matou. Mais suite à un accident de ski, il y a 2 mois, je suis en convalescence et j’habite plus dans mon appartement. J’ai laissé mon chaussette seul dans l’appart. Une amie vient le voir deux fois par jour. Il pleure souvent. Et il me manque énormément mais c’est rien par rapport à vous. Courage. Bien sincèrement.

Françoise

Je suis désolée pour vous Fabrice, et la disparition de Ramon si subite me touche énormément.
Plus que des compagnons à 4 pattes, se sont très souvent nos amis, nos confidents. Ils ressentent tout ce que nous ressentons et sont toujours là pour nous donner, sans compter, tant de tendresse.
Ramon est maintenant au paradis des chats, qu’il y repose en paix.
Je partage votre peine.
Amicalement
Françoise

Elise

Fabrice, je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve extrèmement difficile. Mes animaux sont aussi pour moi mes amis, mes bébés … et beaucoup d’entre eux m’ont déjà quittés. (chiens, chats, cheval …)
Je partage aussi votre peine et éspère que votre autre chat Lucky (même nom que mon cochon d’inde) est encore à vos côtés pour vous soutenir dans cette terrible et si soudaine disparition.
Courage à vous.
Elise

tasteofbeirut

Fabrice

J’avais les larmes aux yeux en te lisant; nous aussi nous avons un « coco »; je comprends très bien ton désarroi et ton chagrin.
Le fait de l’avoir vu durant les derniers moments rend la chose encore plus poignante.
J’ai le plus grand respect pour les chats, surtout après avoir vu le reportage sur les facultés télépathiques et divinatoires de certains chats.

Joumana

Catherine (ex-carré brun et ex-club du parc)

Émue par la disparition de Ramon, je suis de tout cœur avec toi dans cette épreuve. Bisous.

Debo

Quelle tristesse, cette histoire retourne le coeur. J’ai un ragdoll d’un an, je suis tombée folle amoureuse de Ramon après l’avoir vu dans un diner presque parfait, puis sur ton blog et j’ai craqué. J’ai meme failli l’appeler Ramon! Merci de m’avoir fait découvrir cette magnifique race. Mille pensées affectueuses à toi
Deborah

lully

Cher Fabrice,
Je suis bien triste et ma gorge est bien nouée. Je partais souvent sur votre site afin de caresser cette boule de poils.
Je comprends votre détresse dans la voiture, je l’ai vécue. On a envie de crier, de foncer à travers tout afin de sauver..impuissance, solitude dans ce chagrin.
Il est au pays des Chats Heureux…il a reçu tant d’amour…
Courage Fabrice, les souvenirs deviendront de moins en moins douloureux et de plus en plus doux.
Amitiés
Danielle

Caro

Mille pensées….

fabrice

Bonjour, je vous remercie pour tous vos messages qui m’ont petit à petit aider à surmonter cette épreuve. J’ai malheureusement découvert que je n’étais pas le seul à avoir rencontré des disparitions malheureuses. Tous nos amis sont ensembles… merci pour vos témoignages et vos encouragements.

fabrice

le ragdoll est un pedigree fascinant ; vous allez connaître des moments de joie mais il faut le protéger car c’est un chat insouciant.

Mlle Chantilly

Paix à son âme et bon courage à toi. Amicalement,

Danièle PONS

Courage Fabrice, je suis de tout coeur avec toi…

MagJ

o non !!! quel malheur !! je me connecte pour suivre vos aventures car je suis très bousculée et pas assidu-pardon- bref ! mon dieu ! ma fille est peinée tout comme moi de ce qui est arrivé à Ramon ! nous compatissons, quel vide il va vous laisser.. bisous à vous Fabrice

Paméla

Pauvre Ramon qui était si beau ! Je vis au 3ème étage et j’ai un chat que je ne laisse pas aller sur le bord des fenêtres car j’ai toujours peur qu’il tombe. Je me mets vraiment à ta place c’est dur. Bon courage.

Laurence

Salut Fabrice,

Cela fait un moment que je ne suis pas venue sur ton blog (et sur les autres aussi d’ailleurs…)
Je suis vraiment désolée et peinée par ce qui est arrivé.
J’ai moi-même un chien et j’imagine ta peine. Qu’est ce qu’on les aime , nos animaux ! n’est ce pas !?
Ils prennent une grande place dans notre vie !
Il faut que je me remette aux fourneaux, cela fait 1 mois que je n’ai pas posté de recette.

bises
Laurence (le lapin cuisinier)

Bazarette

J’imagine ta tristesse, admirative, tu as partagé ton expatriation avec tes compagnons, trop de gens abandonnent les animaux lors de changements professionels.
Je compatis à ta douleur, en espérant que tous ces témoignages de soutiens soulagent ta peine. Très sincèrement.

LENOU

Cher Fabrice

Je viens d’apprendre…quelle tristesse.
Bon courage, tous tes amis du blog sont de tout coeur avec toi.

Très amicalement

chef cuistot

Je suis peinée pour toi, cette fin est triste. Il ne faut pas que tu culpabilise. Je n’ose imaginer la perte de mon ami fidèle.
Tu laisses là un bel hommage à ton compagnon.
Bon courage à toi

imie

Mes larmes n’arrête pas de verser des larmes
allah yrahmou: que dieu bénisse son âme

imie

Mes yeux n’arrêtent pas de verser des larmes
allah yrahmou: que dieu bénisse ton âme petit Ramon

Poune

Oh mon dieu, je me suis éloignée de la blogo pour motif de santé, je viens juste de lire ton hommage. Je t’envoie tous les calins de Nouméa pour te soutenir même si je sais que rien ne remplacera ton Ramon aux yeux de saphir.
Courage !

Mamouzette

Je suis désolée de ne pas avoir été auprès de toi dans ces moments si difficiles, Adieu Ramon, mais tu dois être bien avec tous les amis qui sont déjà partis,
tomber du 7ème étage, je me rends compte de la chance qu’a eu Kéna, heureusement qu’il y avait de l’herbe !!!
J’espère que tu as commencé à remonter la pente, Frimousse te fait une grosse caresse, il est sur mes genoux et je lui lis toujours les articles, du coup il a arrêté de ronronner c’est comme s’il avait compris la gravité, il regarde l’écran comme s’il voulait t’envoyer du réconfort, gros bisous, Frimousse et Mamouzette

levana

Je suis désolée de cette triste nouvelle et j’espère que tu t’en remettras bientôt
Ton chat était magnifique, on voit sur les photos que c’était un animal choyé
Bon courage et encore merci pour tes merveilleuses recettes

marie

Bonjour,

Juste une pensée pour vous et cette nouvelle très triste. j’ai moi meme un petit siamois qui est toujours à mes cotés. En lisant votre billet, j’ai tout betement pleuré et compris cet espace vide qu’il laissera auprès de vous.

Bon courage!

Dom

Cher Fabrice,
Que je suis triste à la lecture du malheur qui vous touche ! Et comme je comprends ce que vous ressentez ! Moi-même, j’ai eu du mal à surmonter le chagrin d’avoir perdu ma petite chienne Yorkshire qui pourtant m’a quittée à 18 ans !
Je suis de tout coeur avec vous et je vous souhaite beaucoup de courage.

Fred

Oh… je n’étais pas venue depuis un moment sur ton blog (comme sur aucun d’ailleurs suite à une pause blogesque), et j’apprends cette triste nouvelle. Je suis sincèrement désolée. Je regardais souvent les photos que tu mettais de ramon, j’en étais « tombée amoureuse » dès la première diffusion à la TV de ta participation au jeu de M6, où on le voyait évoluer dans ton appart en pacha magnifique. Je suis désolée et je comprends ta douleur, le souvenir de mon Pilou chatreux de 14 ans, parti brusquement il y a 10 ans est toujours aussi présent en moi. Un chat ne te juge pas, il t’aime de manière inconditionnelle et exclusive et ne te trahi pas, un compagnon admirable. Bon courage à toi. Je viens de voir que tu étais parti au CHili aussi! waouh ça c’est un changement ! Je te souhaite, même maladroitement, beaucoup de bonheur dans le futur.
Fred

Sandrine suissesse

Toutes mes condoléances pour votre chat. Je peux imaginer votre douleur,ma minette de 16 ans a faili tomber hiers du balcon.

Amitiés de Suisse

Leave a comment

name*

email* (not published)

website